Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Qu’est-ce qu’un philosophe français ?

 | 
Jean-Louis Fabiani

Deuxième partie. Une philosophie nationale ?

5. Le spiritualisme français

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une généalogie française

Bien que la notion soit aujourd’hui moins présente que celles de phénoménologie ou d’existentialisme, au point souvent de représenter une manière très vieillotte de faire de la philosophie, le spiritualisme demeure la plus française des orientations philosophiques. Alors qu’on évoque volontiers l’empirisme anglais ou l’idéalisme allemand, il incarne, avec sans doute plus de discrétion, la continuité relative d’une tradition nationale. Dominique Janicaud, qui en est son meilleur historien, en souligne la part à la fois insistante et discrète dans le patrimoine contemporain de la discipline : « Discrètement présent au bord de l’horizon intellectuel de ce temps, il [le spiritualisme] ne paraît mis en cause sur les “champs de bataille idéologiques” que comme représentant d’une tradition qui a du mal à faire reconnaître ses authentiques ressources » (Janicaud, 1969, p. 1). Une des raisons de la discrétion relative de cette tradition est incontestablement la consta...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540