Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Qu’est-ce qu’un philosophe français ?

 | 
Jean-Louis Fabiani

Première partie. L’institution d’une discipline

2. Carrières et concepts

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Professionnels ou intellectuels ?

Si l’on se réfère aux histoires de la philosophie française du xxe siècle, on constate sans surprise qu’il s’agit presque exclusivement d’un monde d’universitaires de sexe masculin. La chose semble tellement aller de soi qu’en général les auteurs n’éprouvent même pas le besoin de la mentionner. Ainsi, dans l’excellent ouvrage de Frédéric Worms sur la philosophie française (Worms, 2009), seule une femme est mentionnée dans la liste des philosophes : Simone Weil. C’est reconnaître que l’activité philosophique a présenté jusqu’à ces dernières années un caractère presque exclusivement masculin. Les historiens de la philosophie britanniques et américains ajoutent en général Simone de Beauvoir et les plus audacieux consacrent quelques pages à la pensée des féministes, en mentionnant principalement Luce Irigaray et Julia Kristeva (Matthews, 1996). Le souci que manifestent les historiens anglophones est incontestablement lié à la puissance du mouvement fémin...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable