Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faits d’école

 | 
François Dubet

Deuxième partie. Les mutations de l’école

5. Mutations de l’institution et/ou néolibéralisme ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La plupart du temps, nous sommes tentés d’expliquer les changements survenus dans l’école par des forces et des mutations extérieures aux systèmes éducatifs eux-mêmes. Souvent, les problèmes scolaires semblent dériver d’une cause unique et plus ou moins cachée : les transformations du capitalisme sous les effets des politiques néolibérales perçues, à la fois, comme une fatalité et comme un complot qu’il importerait de démasquer. Sans doute le monde actuel est-il soumis à une offensive libérale, mais elle ne saurait être tenue pour la seule cause des problèmes actuels de l’école. D’abord parce que cette offensive n’est pas la même partout dans le monde et que les systèmes scolaires nationaux y gardent de fortes singularités ; ensuite parce que l’école est confrontée à des transformations et à des épreuves de nature extrêmement différente dont certaines relèvent des politiques néolibérales alors que d’autres s’inscrivent dans une évolution beaucoup plus longue et plus profonde de l’in...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540