Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faits d’école

 | 
François Dubet

Première partie. L’expérience scolaire

2. Mépris et authenticité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le lycée ne fabrique pas seulement des individus qui optimisent leurs intérêts et s’adaptent à moindre frais, et cela pour une raison très simple : l’école est un lieu d’apprentissage où se transmettent une culture et des connaissances dont on peut penser qu’elles ne sont jamais strictement réduites à leur seule valeur d’échange sur le marché scolaire. Il est vrai que le lycée n’affiche plus de principe éducatif à son fronton et qu’il faudrait aller chercher bien loin dans les archives des établissements les manifestes éducatifs pouvant nous informer explicitement sur le modèle culturel scolaire. Nous sommes, à l’école, dans un monde extrêmement sécularisé dont les valeurs sont tues, latentes, et ne se manifestent que lors de diverses affaires comme celles du foulard islamique. Cependant, c’est en se plaçant toujours du point de vue de l’expérience des élèves que cette fonction éducative peut être appréhendée1.

Parce que le projet éducatif ne s’expose plus, parce que l’école n’est pa...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540