Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Tome 1

 | 
Philippe Contamine

Quatrième partie. Les débuts de l'armée d'ancien régime (1445-1494)

Chapitre XIV. Les capitaines de l’ordonnance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les cadres institutionnels de l’armée permanente se sont trouvés établis par la réforme de 1445. Mais les cadres ne sont rien sans les hommes qui les soutiennent, les remplissent, leur donnent vie. Ces hommes, de quelles régions viennent-ils, de quels milieux sociaux sont-ils issus, connaissent-ils de véritables carrières, quels avantages, quels inconvénients retirent-ils du service du roi, à quelles tâches sont-ils astreints, où et comment vivent-ils ? Autant de questions auxquelles il s’agit de répondre, tant au niveau des simples combattants qu’à celui des chefs. Cette seconde catégorie sera d’abord évoquée : il a paru profitable ici de centrer l’enquête sur les capitaines auxquels le roi a confié la « charge », la « charge et retenue », la « conduite », ou, selon la formule qui l’emporte à partir de 1470, la « charge et conduite » des compagnies de la grande ordonnance : de fait, c’est à eux qu’appartient le rôle essentiel, durable, dans le commandement et l’articulation de l’ar...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540