Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Tome 1

 | 
Philippe Contamine

Première partie. Les forces militaires de la monarchie française au milieu du XIVe siècle (1337-1369)

Chapitre III. Effectifs et organisation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. LES EFFECTIFS

Pour évaluer le montant des forces dont les rois de France disposèrent entre 1337 et 1369, il n’y a pas lieu de s’arrêter aux estimations des chroniqueurs contemporains : bien que moins fantaisistes qu’on s’est trop souvent plu à le répéter — Froissart, à cet égard, avec ses exagérations manifestes, ses variations intempestives de l’une à l’autre rédaction de ses Chroniques, tranche sur les autres sources narratives, généralement plus modérées et plus sûres —, elles doivent être négligées au profit des documents officiels de caractère financier : comptes ou fragments de comptes, montres, retenues, mais aussi projets élaborés par les gens des Comptes en vue d’évaluer les dépenses et les recettes à prévoir. C’est dire qu’on ne saurait y relever que les effectifs soldés, à l’exclusion d’abord de cette marge, d’ailleurs faible, de combattants servant à leurs dépens, ensuite et surtout des gens de guerre servant le roi mais soldés par d’autres que lui. De plus, ces docume...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable