Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 2. Volume 2

 | 
André Miquel

Chapitre IX. Au plus loin du monde musulman : les pays de la légende

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Et maintenant, le bout du monde, les terres où la vie, sous l’excès du froid ou du chaud, s’exalte en des formes aberrantes avant de disparaître tout à fait1. Jusqu’ici, la représentation de l’étranger s’alliait toujours à la conscience d’un rapport entre cet étranger et l’Islam, que ce rapport fût de l’ordre du fait, guerre ou commerce par exemple, ou du jugement2 : ressemblances ou différences, sympathie ou hostilité. Nous voici maintenant dans la représentation pure, voire dans le rêve : ces pays sont de ceux auxquels l’Islam n’a jamais atteint3, et le merveilleux règne ici en maître.

Au reste celui-ci fournit-il une échelle commode d’accession aux pays légendaires : depuis Byzance, où sa place reste mince, jusqu’à l’Afrique et à l’Extrême-Orient, en passant par les pays turcs et l’Europe, de l’Est et de l’Ouest4, où il marque peu à peu son emprise, il nous achemine, toujours plus loin, vers des horizons où la nature échappe à ses lois propres, pour un dépaysement cette fois absol...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter