Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 2. Volume 2

 | 
André Miquel

Chapitre VIII. Au plus près du monde musulman : Byzance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Byzance1 ! Héritière des Grecs et de Rome, ennemie de l’Islam : voilà pour l’histoire. Quant à la carte : d’un côté, l’Islam encore, et, de l’autre, les deux Europes : de l’Est et de l’Ouest. Par où qu’on la prenne, Byzance se définit comme le carrefour de trois mondes et, chaque fois, l’Islam est là.

De tous les étrangers, de tous les voisins du monde musulman, l’Empire byzantin est le plus menaçant, le plus proche : il interpelle, il attaque, à une centaine de parasanges de cette Mésopotamie qui abrite un des centres nerveux de l’Islam2. Le géant, le monstre est à la porte, dérobant au loin, dans les replis de son territoire et de son administration, la tête de ce grand corps, Constantinople, rêve et regret : car si le jeune Islam put jadis égratigner cette ville des villes, le souvenir du miracle non renouvelé s’accompagne, avec la constatation du présent, de son contrepoint obligatoire : Byzance est plus forte que jamais.

Les géographes face à Byzance

Ici plus qu’en toute autre faç...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable