Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 2. Volume 2

 | 
André Miquel

Chapitre VII. L’Europe de l’Ouest

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Encore un regard sur l’Europe totale. Nous parlons d’Est ou d’Ouest, mais avons-nous raison, et ce morcellement est-il juste ? La géographie à l’antique nous condamne, c’est sūr. Reprenons-en la fidèle image exposée par Hamdānī1. Que nous dit-elle ? Que l’Europe (Awrūfā) recouvre la Celto-Galatie, le pays des Celtes, dans son acception la plus large et la plus ancienne, depuis l’Europe de l’Ouest jusqu’à cette région centrale de l’Asie Mineure à laquelle certains d’entre eux, installés là par les rois de Bithynie, au iiie siècle av. J.-C, donnèrent leur nom2.

Déjà, pourtant, ce quadrant nord-ouest de l’œcoumène, constitué par la Celto-Galatie, n’est pas homogène. Comme si la géographie avait pressenti l’histoire, divers pays se détachent du bloc : ceux que Hamdānī définit comme « tirant vers la zone centrale de l’œcoumène », ou encore ceux qui, pour le temps que nous étudions, relèvent de Byzance ou de l’Islam : Égypte, Hellade, Achaïe, Crète, Cyclades, Chypre et rivages méditerranée...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter