Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ouvriers en grève. Tome 3

 | 
Michelle Perrot

Chapitre VII. La vie collective des grévistes. Le geste : manifestations et violences

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La grève contemporaine est très souvent vide et fuite : abandon de l’usine à quelques piquets et repli sur soi. L’éloignement du lieu de travail, caractéristique de notre société, et conséquence d’une plus forte concentration des entreprises, explique en partie ce fait, comme aussi la délégation d’initiative aux directions syndicales. Disciplinée et ordonnée, à certains égards plus efficace, la grève actuelle est, ordinairement, moins vivante, moins foisonnante. Il a fallu mai 1968 pour nous rappeler, un bref moment, qu’elle peut être autre chose qu’un scénario économique bien conduit, mais explosion de désirs latents, de rêves refoulés, libération du geste et de la parole, fête du peuple assemblé.

Ces aspects, qui font la richesse des grèves du 19e siècle, je voudrais maintenant les évoquer, non sans me dissimuler les difficultés d’une entreprise condamnée à demeurer superficielle, et ceci pour plusieurs raisons. En premier lieu, la nature des sources, particulièrement opaques en ce...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable