Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ouvriers en grève. Tome 2

 | 
Michelle Perrot

Troisième partie. Le cours de la grève

Troisième partie. Le cours de la grève

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La grève n’est simple que dans la définition, si marquée par l’économie politique, qu’en donne le dictionnaire : la cessation du travail, c’est-à-dire une vacance, un vide, un « blanc » dans la ligne continue de la production. Elle n’est simple qu’au regard grossier de la connaissance générale qui y voit la monotone répétition d’un scénario toujours recommencé. En fait, chaque grève constitue un ensemble complexe d’éléments dont il faudrait discerner les combinatoires, l’agencement dont une meilleure formation mathématique aurait sans doute permis de dégager les modèles.

Plutôt que d’esquisser dès l’abord une typologie des grèves, à ce niveau forcément statique, externe et simplificatrice, qui isolerait une série de monographies arbitrairement closes, je voudrais pénétrer dans leur genèse, non pour me perdre dans les méandres de leurs singularités, mais pour tenter de saisir, comme de l’intérieur, leur déroulement, d’appréhender comment se nouent et se dénouent les rapports de forces...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter