Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 3

 | 
André Miquel

Chapitre I. La terre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Und die Zeiten des Schaffenden sind
Wie Gebirg, das hochaufwogend
Von Meer zu Meer
Hinziehet über die Erde
Hölderlin

La terre est un des quatre éléments constitutifs du monde selon l’ancienne physique, et l’homme, on le sait, se dit pétri d’elle1 Pourtant, elle ne résume pas, à elle seule, notre existence : c’est dans sa rencontre avec l’air et l’eau que les fils d’Adam, par l’effet de la miséricorde divine, trouvent la vie. Comme chacun des trois autres éléments, la terre n’est finalement nécessaire et suffisante qu’à elle-même. Aussi bien ses associations avec eux, feu compris, s’opèrent-elles parfois en dehors même des finalités et de l’ordre d’un monde conçu pour l’homme, vis-à-vis de qui elles ont quelque chose, dirait-on, de gratuit. La terre est donc plus qu’un élément nourricier ou une simple composante de l’univers : c’est un être en soi, qui suscitera, en tant que tel, une interrogation d’ensemble. Mais avant que d’en venir à la grande, à l’éternelle question que l’homme lui po...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter