Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 1

 | 
André Miquel

Chapitre VIII. L’avènement d’une véritable géographie humaine : les masālik wa l-mamālik et l’étude e la terre des hommes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

276/889-375/985 : les œuvres de Ya‛qūbī et de Muqaddasī enserrent le grand siècle de la géographie arabe, celui des masālik wa l-mamālik. Non, certes, que cette description des « itinéraires et États » épuise à elle seule l’ensemble des œuvres touchant, de près ou de loin, à la géographie : les chapitres précédents ont amplement montré le contraire. Mais les masālik wa l-mamālik reprennent ces œuvres, les pillent, et surtout les structurent, pour composer à partir d’elles un genre nouveau qui seul, véritablement, est la géographie, au sens total du terme.

Et d’abord, une précision : l’expression de masālik wa l-mamālik, sous laquelle R. Blachère1 désigne ces œuvres essentielles, n’est qu’une convention, commode et insuffisante tout à la fois. Apparue avec Ibn Hurdāḏbeh, qui donne ce titre à son livre, et reprise après lui par de nombreux auteurs, elle a le mérite de souligner, à travers la géographie arabe, une continuité sur laquelle on reviendra. Mais les œuvres qui portent ce nom ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable