Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 1

 | 
André Miquel

Chapitre III. Les préoccupations techniques : la cartographie de la ṣūrat al-ard et son évolution ; la littérature administrative et son développement ; les enquêtes commerciales

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Définition et données de la ṣūrat al-arḍ.

Nous avons vu plus haut1 que la cartographie de la ṣūrat al-arḍ, née de l’astronomie pratique, s’était élargie assez vite par l’incorporation, à ses deux composantes fondamentales de la géodésie et de l’astrologie, de considérations touchant à la physique du globe et à l’étude du milieu. Le genre ainsi défini, qui va être à l’origine d’une certaine géographie humaine, paraît d’emblée assez fuyant à l’examen. Pourtant, il se laisse cerner si l’on applique, ici encore, un critère de différenciation vis-à-vis des disciplines jugées à première vue similaires. Par rapport, d’une part, à l’astronomie ou à la géodésie dont elle procède, la ṣūra se distingue par un moindre degré de technicité, elle représente une certaine vulgarisation de données techniques ou, si l’on veut, le passage du traité spécialisé au livre ; mais d’autre part, dans cette évolution vers l’œuvre littéraire, qui intéresse aussi le genre voisin de la géographie administrative à ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable