Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 1

 | 
André Miquel

Chapitre II. Les orientations décisives du iiie/е siècle ; géographie et adab ; Ǧāḥiẓ et Ibn Qutayba

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le problème de l’adab1

Poser, comme on le doit, le problème des relations entre les diverses disciplines ainsi inventoriées, c’est, en réalité, traiter de l’élaboration d’une culture sur deux plans essentiels : compte tenu des prédominances, arabes ou étrangères, qui jouent selon les branches du savoir, on peut prôner, selon les résistances ou les assimilations possibles, l’unité ou la pluralité de la culture ; ensuite, selon le but qui lui est assigné — approfondissements parallèles de disciplines prises une à une ou interpénétration en vue d’un savoir moins technique, mais plus vaste —, on choisit de spécialiser ou au contraire, de littérariser2 les thèmes, on opte ou pour les cénacles de savants ou pour l’avènement d’un public moyen. La discussion sur l’objet du savoir, à quoi se réduit en définitive ce double débat, se sublime dans le problème de l’adab.

On donne en général à ce mot le correspondant français de culture, qui ne le serre pas de très près3, mais a au moins le mérite ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540