Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 1

 | 
André Miquel

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La géographie arabe1 est fille du califat de Bagdad : par certaines de ses composantes, certes, elle plonge bien au-delà de l’installation des Abbassides en Irak, mais, dans les faits, ne serait-ce qu’à considérer l’apparition des premiers textes2, elle eût été, nous le verrons, impossible sans la rencontre de vieux thèmes avec le double héritage de l’orient indo-persan et de l’occident grec. Et c’est parce que la renaissance abbasside a tiré des couvents où elle dormait l’antique science, qu’à l’heure du Moyen Age occidental, celle-là même des serments de Strasbourg3, des œuvres naissent qui vont ressusciter l’écho de voix que l’on croyait perdues. Née des grands courants de pensée qui ont agité le siècle arabe des lumières, la géographie du temps participe à plein de ses inquiétudes et de leur expression ; première caractéristique : elle sera vite, autant qu’un champ de recherches, un genre littéraire qui aura ses noms. Mais aussi, dans le grand débat qui a présidé à sa naissance,...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540