Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dossier : Les « mystères »

Varia

De la sociologie à l’anthropologie juridique

Les études de Louis Gernet sur le droit grec ancien

Andrea Taddei

Résumé

L’œuvre intellectuelle de Louis Gernet est ici analysée pour construire une réflexion autour des relations entre sciences de l’antiquité, sociologie juridique et anthropologie juridique des années 1950 jusqu’à nos jours. Il s’agit de placer les études de Gernet sur le droit grec ancien à l’intérieur de son projet plus général d’enquête sur la société grecque, que les documents inédits nous permettent de reconstruire avec précision. Plus particulièrement, le façonnement et l’utilisation de la notion de « prédroit » dans les domaines de la sociologie juridique et de l’anthropologie juridique contemporaine nous permettent d’observer plusieurs formes de dialogue entre différentes disciplines et de clarifier la fonction que la notion de « prédroit » peut continuer à exercer, comme outil épistémologique, pour la compréhension de la société grecque antique.

Based on the analysis of the intellectual work of Louis Gernet, this article aims to focus on the relationships between the fields of classics, sociology of law and legal anthropology, since the middle of the twentieth century until today. It is worth placing Gernet’s studies on Ancient Greek Law within the framework of a wider and larger research project on Ancient Greek Civilization, that we are able to restore starting from a work on his unpublished papers. More precisely, the patterning and use of the idea of “prédroit” in the field of sociology of law and contemporary legal anthropology can help both to retrace a dialogue among different disciplines, and to consider how the idea of “prédroit” provides a useful hermeneutical tool for understanding not only specific elements of Ancient Greek law, but also – more broadly – several aspects of ancient Greek civilization.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le rôle de l’anthropologie dans le domaine des études sur le droit grec ancien fait débat depuis longtemps. D’une part, la question est assez débattue, y compris du point de vue terminologique1, dans le domaine de l’anthropologie juridique2 et, plus particulièrement, du droit grec : Adriaan Lanni a, par exemple, récemment pointé la nécessité d’une étude de la transition « from Anthropology to Sociology », c’est-à-dire le passage d’un paradigme anthropologique (dont l’auteure souligne cependant l’importance) à un paradigme sociologique3. Dans son article, l’auteure de Law and Justice in the courts of Athens dresse un bilan général et actualisé des approches qui ont animé (et continuent à animer) les études sur le droit grec en même temps qu’elle illustre les enjeux épistémologiques de la relation entre anthropologie, sociologie et droit grec4.

D’autre part, il s’agit d’une question d’histoire intellectuelle très intéressante, dont on peut, en quelque sorte, retracer les antécédents da...

Auteur

Université de Pise

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540