Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dossier : Les « mystères »

Dossier : Les « mystères » : questionner une catégorie

La notion de « mystères » au iie siècle de notre ère : regards païens et Christian turn

Francesco Massa

Résumé

L’article propose une enquête sur l’origine et les enjeux de la catégorie des « mystères païens », souvent utilisée dans l’historiographie moderne et contemporaine et largement dépendante d’une approche christianisante. Un survol historiographique permet d’abord de souligner que la notion des « mystères » est née dans le cadre des controverses entre catholiques et protestants, en particulier autour de la pureté originelle du premier christianisme et de sa subséquente dégénérescence au contact des religions des mondes grec et romain. L’analyse des sources antiques conduit ensuite à avancer l’hypothèse d’un changement sémantique qui s’opère dans la seconde moitié du iie siècle, lorsque les auteurs chrétiens s’évertuent à fabriquer une notion large et totalisante des « mystères païens », absente des réflexions des auteurs grecs.

The paper aims to investigate the origin and issue at stake with the category of “pagan mysteries”, often used in modern and contemporary historiography and largely dependent on a Christian approach. Firstly a historiographic overview will highlight that the “mysteries” notion was born in the context of controversies between Catholics and Protestants, concerning namely the original purity of the ancient Christianity and its following degeneration through contact with the religions of the Greek and Roman worlds. The analysis of the evidence then allows to suppose a semantic change during the second half of the second century, when Christian authors try to produce an extensive category of “pagan mysteries”, which is absent in the reflections of Greek authors.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Les « mystères » dans le lexique religieux des chrétiens

Tout au long des premiers siècles de notre ère, les réflexions des auteurs chrétiens ont largement contribué à modeler, définir et resémantiser le vocabulaire religieux grec et latin1. Nombre de notions encore employées aujourd’hui lorsqu’il s’agit de décrire ce que les sciences sociales appellent le « fait religieux » ont trouvé leur première formulation dans les textes de ces auteurs chrétiens d’époque impériale. Certaines de ces notions ont été entièrement inventées par ceux-ci, comme par exemple la notion de « paganisme » (paganitas, paganismus) ; d’autres ont subi une torsion sémantique telle qu’elles ont été investies d’un sens entièrement nouveau, comme par exemple les notions de « conversion » (ἐπιστροφή, μετάνοια, conversio), d’« hérésie » (αἵρεσις, hairesis), de « communauté » (κοινωνία, communitas), ou de « foi » (πίστις, fides)2. On pourrait affirmer que les auteurs chrétiens anciens ont construit une véritable “...

Auteur

Université de Genève

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540