Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dossier : Avez-vous vu les Érinyes ?

Μνημησ χαριν

Hommage à Odette Touchefeu

François Lissarrague

Texte intégral

1Odette Touchefeu-Meynier nous a subitement quittés le 21 avril 2006 à l’âge de 77 ans.

2Auteur d’une thèse d’iconographie sur les Thèmes odysséens dans l’art antique, soutenue en 1969, elle a fait toute sa carrière universitaire à Nantes, où elle entra en 1967 comme assistante sur un poste de grec ancien, et où elle fut élue professeur en 1987, avec — rareté dans l’Université française — une chaire de langue et d’iconographie grecque. Un tel intitulé résume bien ce qui fut pour Odette Touchefeu le combat de sa vie, un combat mené avec le sourire, mais avec une conviction ferme et une énergie sans faille : la défense d’une certaine conception de l’enseignement du grec et des images.

3Odette Touchefeu a longtemps milité pour une large diffusion de la langue et de la civilisation grecques dans les collèges et les lycées. Avec d’autres elle a fondé, à Nantes, en 1970, l’APLG (Amicale des Professeurs de Latin et de Grec de l’enseignement public de l’Académie de Nantes), entreprise pionnière qui précéda la création, en 1979, des Associations Régionales d’Enseignants de Langues Anciennes, bientôt coordonnées en CNARELA. Odette Touchefeu assura avec dynamisme la présidence de l’APLG de 1983 à 1992 et était depuis cette date présidente d’honneur de cette association (devenue Association des Professeurs de Latin et de Grec de l’Académie de Nantes). Elle fit partie du bureau de la CNARELA dès ses débuts, en 1984. Ces associations avaient pour but de rénover l’enseignement des langues anciennes et de l’ouvrir aux perspectives nouvelles de l’anthropologie, de la linguistique et de la littérature comparée. Devenue fidèle auditrice de Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet, elle noua des relations suivies avec le Centre de Recherches Comparées sur les Sociétés Anciennes (qui n’avait pas encore pris le nom de Louis Gernet).

4Elle joua un rôle essentiel dans la présentation à Nantes, en 1985, de l’exposition itinérante, La Cité des Images, produite par l’Institut d’archéologie et d’histoire de Lausanne, et le Centre de Recherches Comparées sur les Sociétés anciennes.

5C’est par l’image, et l’enseignement de l’image, qu’elle développa une grande partie de son activité scientifique et pédagogique, toujours fortement liées entre elles dans son esprit. Élève de P. Devambez, elle est l’auteur de plusieurs volumes du Corpus Vasorum Antiquorum (Vannes, Limoges ; Rennes, avec A.-F. Laurens) et elle a veillé sur celui de Nantes. Elle a également, dès l’origine, participé à l’élaboration du Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC) pour lequel elle a effectué de nombreuses missions et rédigé plus de 50 notices. À côté de ces entreprises érudites, elle a œuvré à la diffusion large de méthodes d’analyse de l’image et d’enseignement par l’image, autant à travers l’association Hermès, créée à son initiative en 1980 pour produire des montages audiovisuels à destination des scolaires, que par ses collaborations avec les CRDP, et par de nombreuses conférences.

6En témoignent une série régulière de publications : Images pour Homère en 1963 (Textes et documents, Institut pédagogique national) ; Images d’Héraklès en 1991 (CRDP Nantes, Association Hermès) ; À la rencontre d’Ulysse en 1997 (APLG, Association Hermès) ; Homère, un héritage en 2000 (La Documentation Française). Elle avait apporté, ces dernières années sa contribution à l’exposition Vases en voyages, qui fut présentée en 2004 au musée départemental Dobrée, à Nantes, et qui depuis deux ans poursuit son chemin dans différents musées de l’Ouest.

7De tels passeurs, entre la recherche et l’enseignement scolaire, sont rares ; plus rares encore des passeurs qui, comme Odette Touchefeu, ont su jouer leur rôle avec une souriante générosité et une infatigable curiosité.

8Σέβας μ’ἔχει εἰσορόωντα

9(Od., VI, 161)

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540