Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’ancien royaume du Congo des origines à la fin du XIXe siècle

 | 
William Graham Lister Randles

Troisième partie. L'influence européenne (Les mutations)

Chapitre XI. Les conséquences de l’ouverture de la nouvelle frontière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. MENACE POUR L’ÉQUILIBRE INTÉRIEUR : EFFETS POLITIQUES ET SOCIAUX DU COMMERCE EUROPÉEN

Jusqu’à l’arrivée des Européens, la frontière de la mer avait représenté pour les Congolais une protection, car ils pensaient que nul adversaire ne pouvait en surgir. L’arrivée des Blancs, confondue au premier abord avec le retour salutaire des ancêtres, revêtira rapidement une signification ambiguë lorsque les Congolais comprendront qu’il s’agit d’hommes et non de dieux, et que la générosité des Européens qui apportent l’Évangile du Christ et de somptueux cadeaux au roi n’est pas dénuée d’arrière-pensée. En échange du don de la Bonne Nouvelle, les Blancs s’attendent à une transformation radicale de la vie traditionnelle africaine, ce qui impliquera des contraintes de toutes sortes.

Les premiers échanges matériels entre Congolais et Européens prirent la forme de cadeaux du roi de Portugal (surtout des tissus luxueux) auxquels le roi du Congo répondait à son tour par des présents (nattes de raphia ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540