Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’ancien royaume du Congo des origines à la fin du XIXe siècle

 | 
William Graham Lister Randles

Première partie. Les fondements africains originels

Chapitre II. Les Institutions de la souveraineté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En l’absence de documents écrits antérieurs à la christianisation de la fin du xve siècle, il n’est pas aisé de reconstruire l’image de ce que fut le Congo avant de connaître les effets de l’acculturation. A l’exception de quelques rares textes, tous les récits des Européens sont postérieurs à la révolution chrétienne de 1506 et tendent donc à refléter une société plus ou moins modifiée par cet événement.

Il nous semble cependant possible, en procédant à une analyse serrée des textes du xvie et du xviie siècle et à des confrontations avec d’autres États africains, de dégager par rapport à la civilisation européenne, le fond sur lequel la christianisation s’est opérée. En outre, le Loango « païen » des xvie et xviie siècles nous paraît fournir une image acceptable de ce que fut le Congo pré-chrétien, puisque ses habitants sont de langue et d’ethnie analogues.

Par maints aspects, la société congolaise pré-chrétienne présente, dans son organisation politique et dans son type de souverain...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540