Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dossier : Des vases pour les Athéniens

Varia

Cynisca l’Eurypontide : genre, autorité et richesse dans la Sparte impériale du début du IVe siècle avant notre ère1

César Fornis

Résumé

Cynisca représente l’exemple parfait des nouvelles valeurs, nullement conformes à la pensée de Lycurgue, en vogue dans la Sparte impériale que régissait son frère Agésilas II. Propriétaire d’un patrimoine personnel, Cynisca a investi sa richesse dans l’élevage d’excellents chevaux de course qui lui ont permis de devenir la première femme à obtenir la victoire lors des jeux olympiques. L’instrumentalisation de ses deux victoires et les somptueuses offrandes qu’elle a dédiées tant dans le sanctuaire panhellénique que dans ceux de sa propre cité révèlent la volonté de Cynisca de marquer de son empreinte une société lacédémonienne qui a fini par l’héroïser et l’ériger en modèle pour les jeunes filles spartiates.

Cynisca may be considered a perfect example of the new values, no longer tied up with the thinking of Lycurgus, that came to prevail in the imperial Sparta ruled over by her brother, Agesilaus II. Owner of a personal patrimony, Cynisca invested her wealth in breeding excellent racehorses that allowed her to become the first woman to win at the Olympics. The instrumentalization of her two victories and the sumptuous offerings that she made in the panhellenic sanctuary, as well as those in Sparta, reveal Cynisca´s determination to make her mark on a Lacedemonian society that, in the end, heroizes her and raises her up as a model for young Spartiate girls.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De la maigre liste de femmes connues de Sparte, Gorgô et Cynisca sont sans doute celles qui illustrent le mieux l’étroite imbrication entre autorité et genre, du moins à l’époque classique2. Bien que partageant une même ascendance royale et appartenant donc à une élite spartiate susceptible d’accéder à d’importantes ressources, ces deux femmes n’en demeuraient pas moins clairement différentes et pas seulement parce qu’elles ont vécu à un siècle d’intervalle, période au cours de laquelle la société spartiate a connu de fortes mutations. Si Gorgô fut, en citant Annalisa Paradiso, « la vestale de l’Eunomía de Lycurgue »3, on peut dire que Cynisca incarnait les deux valeurs prédominantes de la nouvelle Sparte impériale de Lysandre et Agésilas II : l’individualisme et la richesse. Si on parvient à Gorgô au travers de la modération et de la sagesse pratique, volontiers archaïsante et concise, qui émanent des passages d’Hérodote et des six aphorismes que lui attribue Plutarque4, la voie po...

Auteur

Université de Séville

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540