Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 2. Volume 1

 | 
André Miquel

Chapitre II. La terre partagée

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On a déjà laissé entendre que l’image du monde, musulman ou total, est tributaire des courants divers que l’Islam recueille en son héritage cosmopolite. De la Grèce à la Chine, les influences se juxtaposent, s’entrecroisent ou s’éliminent, au gré des écoles, des auteurs, voire des pages d’un même livre. Schématiquement, on peut distribuer le monde soit en étoile, autour d’un centre, soit par bandes longitudinales, la première de ces deux répartitions admettant elle-même un traitement à deux niveaux, géopolitique ou plus résolument scientifique. Ainsi s’élaborent un ou plusieurs claviers de représentations possibles sur lesquels viennent courir les thèmes qui en sont tout à la fois l’origine et l’illustration : les rois du monde, les grands groupes humains et le centre (omphalos) de la terre.

Terre étoilée, ou impératifs et conflits de la géopolitique

Chaque peuple a tendance à se croire, comme sur une feuille rayonnante, le centre commun à toutes les nervures. Ainsi en fut-il notammen...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540