Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 2. Volume 1

 | 
André Miquel

Avertissement

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Voilà déjà sept ans que j’annonçais, dans le premier tome de cette Géographie humaine du monde musulman (Paris-La Haye, 1967), le présent livre, qui devrait n’être lui-même que le premier d’une série, avant la description de la nature et des hommes composant les pays d’Islam aux iiie/ixe et ive/xe siècles de notre ère. Pour définir la perspective dans laquelle s’inscrivent les deux ouvrages parus, je reprends les termes d’un article, « Comment lire la littérature géographique arabe du Moyen Age ? », paru dans les Cahiers de Civilisation médiévale, Centre d’Etudes Supérieures de Civilisation Médiévale de l’Université de Poitiers, XV (2), avril-juin 1972, p. 97-1041

« Par littérature géographique arabe, on entend l’ensemble de la production rédigée en cette langue à partir de l’installation du califat abbasside de Bagdad (iie siècle de l’Hégire/viiie siècle après J.-C.), et se proposant la description de tout ou partie de la terre. Ces textes ont des origines diverses : cartographie de...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540