Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les métaux dans l’Ancien Monde du Ve au XIe siècle

 | 
Maurice Lombard

Bibliographie

Texte intégral

CLASSEMENT METHODIQUE

Cartographie des gisements métalliques (études géologiques, descriptions modernes)

  1. Afrique occidentale et septentrionale.
  2. Europe occidentale.
  3. Balkans et Asie Mineure.
  4. Égypte, Mésopotamie, Iran.
  5. Extrême-Orient.

Ouvrages d’ensemble sur le travail des métaux

  1. Métallurgie en général.
  2. Armures et armes offensives.
  3. Orfèvreries.

Mines et métallurgies dans l’Antiquité

  1. Ouvrages généraux.
  2. Égypte antique et Mésopotamie.
  3. Le « Punt » et Zimbabwe.
  4. Tartessos, les Cassitérides et l’or du Soudan.
  5. Monde grec.
  6. Monde romain.

Monde sāssānide

  1. Ouvrages généraux.
  2. Orfèvrerie.

Inde, Chine et Asie centrale

  1. Inde.
  2. Chine.
  3. Asie centrale et routes de la steppe.

Occident barbare et chrétien

  1. Ouvrages généraux.
  2. Armures et armes offensives.
  3. Orfèvrerie,

Monde byzantin

Monde musulman

  1. Ouvrages généraux.
  2. Armes.
  3. Orfèvrerie.

Deux techniques et leurs itinéraires

  1. Damassé et damasquinure.
  2. Émail et cloisonné.

1. CARTOGRAPHIE DES GISEMENTS METALLIQUES (ETUDES GEOLOGIQUES, DESCRIPTIONS MODERNES)

a) Afrique occidentale et septentrionale :

Berthon (L.), L’industrie minérale en Tunisie, Tunis, 1922.

Daumain (G.), « L’or en AOF », Chronique des Mines coloniales, 1933, pp. 404-422.

Fournel (H.), Richesse minérale de l’Algérie, Paris, 1849-1852.

Fütterer (A. ), Afrika in seiner Bedeutung für die Goldproduktion in Vergangenheit, Gegenwart und Zukunft, Berlin, 1895.

Launay (L. A. de), Les richesses minérales de l’Afrique : l’or, les métaux, le diamant, les phosphates, le sel, les combustibles, les sources thermales, etc., Paris, 1903.

Levainville (J.), « Les minerais de fer dans la zone espagnole du Maroc », La Géographie, 1921, pp. 169-170.

Monteil (C.), « L’or au Soudan », Bulletin de l’AOF, XI, n° 4, 1928, et XII, nos 3-4. 1929.

Trémaux (P.), « Notes sur la localité où sont situées les principales mines d’or du Soudan oriental », Bulletin de la Société de Géographie, Paris, XIII, 1849, pp. 250-278.

b) Europe occidentale :

Bourdariat (M.), « Note sur les alluvions aurifères de Grenade », Bulletin de la Soc. Belge de Géologie, VIII, n° 2, 1894, p. 46.

Breidenbach (A.), « Das Goldvorkommen in nördlichen Spanien », Zeitschrift für prakt. Geologie, XVI, 1893, pp. 49 et suiv.

Calderon (S.), Los minerales de España, t. I, Madrid, 1910.

Delaunay (L.), « L’industrie du cuivre dans la région de Huelva », Annales des Mines, XVI, 1889, p. 427.

Elter (F.), « Studi sulla pesca dell’oro in alcuni fiumi piemontesi », La Mimera Italiana, II, n° 8, 1918, p. 281.

Laffite (L.), « Les rivières aurifères de France », La Nature, Ier juillet 1937.

Landogna, « Su alcuni fiumi auriferi nell’alto medio evo », Rivista Geografica Italiana, XXX, 1923, pp. 77 sq.

Neumann (B.), « Die Goldwäscherei am Rhein », Zeitschrift für das Berg-Hütten-und Salinenwesen in dem Preuss. Staate, LI, 1903.

Pernolet, « Mines et fonderies du Midi de l’Espagne », Annales des Mines, IX, 1846, pp. 35-104.

c) Balkans et Asie Mineure :

Blanc (F.), « Notes sur les formations glaciaires et les dépôts aurifères de la région de Salonique », Bulletin de la Soc. d’Ind. Minière, Saint-Étienne, I, 1902, p. 480.

Doelter (C.), Die Mineralschätze der Balkanländer und Kleinasiens, Stuttgart, 1916.

Hagen (W.), « Der Bergbau Kleinasiens », Zeitschrift für den Berg-Hütten -und Salinenwesen in dem Preuss. Staate, LXVIII, 1920, p. 43.

Henckmann (W.), « Geologie und Lagerstätten der Insel Cypern », Zeitschrift für prakt. Geologie, XLIX, 1941.

Morgan (J. de), « Les métaux précieux dans l’Asie antérieure, depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours », Revue d’Ethnographie Sociologique, Paris, II, 1912.

Speidel (J.), Beiträge zur Kenntniss der Geologie und Lagerstätten der Insel Thasos, Freiberg, 1929.

d) Égypte, Mésopotamie, Iran :

Blanckenhorn (M.), Handbuch der regionalen Geologie, t. V : Syrien, Arabien und Mesopotamien, Heidelberg, 1914 ; t. VII : Ägypten, Heidelberg, 1921.

Floyer (E. A.), Étude sur le Nord-Etbaï entre le Nil et la mer Rouge, Le Caire, 1894.

— « The mines of the northern Etbaï or northern Aethiopia », Journal of Asiatic Society of Great Britain, 1892, pp. 811-833.

Hume (W. F.), Geology of Egypt, Le Caire, 1937.

Linant de Bellefonds (L.), L’Etbaye, pays habité par les Arabes Bicharich, géographie, ethnographie, mines d’or (avec atlas), Paris, 1868.

Sidky (I. P.), « Les mines d’Égypte », Bulletin de la Soc. de Géogr. d’Égypte, XI, 1922, pp. 147-170.

Simpson (E. H. S.), « Gold mining in Upper Egypt », Bulletin Inst. Mining and Metallurgy, LXXIX, n° 13, 1906.

Wilson (N. W.), « Iran and its mineral deposits », Mining Magazine, Londres, LXXIV, 1946, pp. 277-289.

e) Extrême Orient :

Bain (H. F.), Ores and Industry in the Far East (Research Publ. of the Council of Foreign Relations), New York, nouv. éd. 1933.

2. OUVRAGES D’ENSEMBLE SUR LE TRAVAIL DES METAUX

a) Métallurgie en général :

Actes du Colloque International : Le Fer à travers les âges, Nancy, octobre 1955, Annales de l’Est, Nancy, 1956.

Agricola (Georg Bauer, dit), De Re metallica, Bâle, 1556. Trad. angl. de la première édition en latin par H. C. et L. H. Hoover : Ire éd. Mining Magazine, Londres, 1912 ; 2e éd. Dover, New York, 1950.

Aitchison (L.), A history of metals, Londres, 1960, 2 vol.

Beck (L.), Die Geschichte des Eisens in technischer und kultursgeschichtlicher Beziehung, Brunswick, 1891-1897, 3 vol.

Forbin (V.), L’Or dans le monde, Paris, 1941.

France-Lanord (A.), « Reconstitution des techniques : le métal », in : La Découverte du Passé, 1952.

Gardner (J. S.), Ironwork from the Earliest Times to the End of the Medieval Period, Londres, 1893, 2 vol.

Hadfield (R. A.), The History and Progress of Metallurgical Science..., Londres, [1923].

Johannsen (O.), Geschichte des Eisens, Dusseldorf, 1953.

Launay (L. A. de). L’argent, géologie, métallurgie, rôle économique, Paris, 1896.

— L’or dans le monde : géologie, extraction, économie politique, Paris, 1907.

— La géologie et les richesses minérales de l’Asie : historique, industrie, production, avenir, métallogénie, Paris, 1911.

Lombard (M.), Monnaie et histoire d’Alexandre à Mahomet, Paris-La Haye, 1971.

Luer (H.) et Creutz (M.), Geschichte der Metallkunst, Stuttgart, 1904-1909.

Nef (J. U.), « Mining and Metallurgy in Medieval Civilisation », in : The Cambridge Economic History, par J. H. Clapham et E. Power, II, Cambridge, 1952.

Percy (J.), Metallurgy. The Art of Extracting Metals from their Ores and Adapting them to Various Purposes of Manufacture..., Londres, 1864. Trad. fr. par E. Petitgand et A. Ronna, Traité complet de métallurgie, Paris, 1864-1867, 5 vol., fig., pl.

— Silver and Gold, Londres, 1880.

Pounds (N. J. G.), The Geography of Iron and Steel, Londres, 1959.

Quiring (H.), « Über die älteste Darstellung und Verwendung von Eisen und Stahl », Technikgeschichte, XXII, 1933.

— Geschichte des Goldes. Die goldenen Zeitalter in ihrer kulturellen und wirtschaftlichen Bedeutung, Stuttgart, 1948.

Rickard (V.), L’homme et les métaux, trad. fr. R. V. Maperra, Paris, 1938.

Sammlung von Abbildungen türkischer, arabischer, persischer, centralasiatischer und indischer Metallobjekte, mit einleitenden Bemerkungen, hgg vom k. k. österreichischen Handels Museum, Wien, 1895.

Singer (C.), Holmyard (E. J.), Hall (A. S.) et Williams (T. I.), A History of Technology, t. I et II, Oxford, 1956.

b) Armures et armes offensives :

Boeheim (W.), Handbuch der Waffenkunde, Leipzig, 1890.

Burton (F.), The Book of the Sword, Londres, 1884.

Buttin (C. et F.), Catalogue de la collection d’armes anciennes, européennes et orientales de Charles Buttin, Bellegarde, 1933.

Dean (B.), Handbook of Arms and Armour, European and Oriental, New York, Metrop. Mus. of Art, 4e éd., 1930.

Demmin (A.), Encyclopédie d’armurerie avec monogrammes, guide des amateurs d’armes et armures anciennes, par ordre chronologique, depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, Paris, 1869.

Fuller (J. F. C.), L’Influence de l’armement sur l’histoire, Paris, 1948.

Gladius, revue internationale des études sur les armes anciennes, l’art militaire et la vie culturelle en Orient et Occident, t. I, 1961, et suiv. passim.

Jubinal (A.), Notice sur les armes défensives et spécialement sur celles qui ont été usitées en Espagne, depuis l’Antiquité jusqu’au xvie siècle exclusivement, Paris, 1840.

Laking (G. F.), A Record of European Armour and Arms through seven Centuries..., Londres, 1920-1922, 5 vol.

Leguina (E. de), Glosario de voces de armeria, Madrid, 1912.

Meyrick (S. R.), History of Ancient Armours, Londres, 1830, 3 vol.

Specht (F. A. K. von), Geschichte der Waffen..., Leipzig, 1869-1877, 3 vol.

c) Orfèvreries :

Coche de la Ferté (E.), Les Bijoux antiques (Coll. « L’œil du connaisseur »), Paris, PUF, 1956.

Fontenay (E.), Les Bijoux anciens et modernes, Paris, 1887.

Lasteyrie (F. de). Histoire de l’orfèvrerie depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, Paris, 1875.

Linas (C. de), Émaillerie, métallurgie, toreutique, céramique. Les expositions rétrospectives de 1880, Paris, 1881.

Marquet de Vasselot (J. J.), Musée national du Louvre. Catalogue sommaire de l’orfèvrerie, de l’émaillerie et des gemmes du Moyen Age au xviie siècle, Paris, 1914.

Molinier (E.), Histoire générale des arts appliqués à l’industrie du ve à la fin du xviiie siècle, t. IV : L’orfèvrerie religieuse et civile du ve à la fin du xve siècle, Paris, 1902.

Rosenberg (M.), Geschichte der Goldschmiedekunst auf technischer Grundlage, Abteilung : Niello, Francfort, 1918, 36 pp., fig., pl.

— Der Goldschmiede Merkzeichen. 2000 Stempel auf älteren Goldschmiedearbeiten in Facsimile, 2. vermehrte Auflage, mit einem Anhang über byzantinische Stempel, Francfort, 1911.

Williams (C. R.), Gold and Silver Jewelry, New York, 1924.

3. MINES ET METALLURGIES DANS L’ANTIQUITE

a) Ouvrages généraux :

Ardaillon (E.), art. Metalla, in : Daremberg, Saglio et Pottier, Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines, t. VII, avec carte des mines dans le monde antique, p. 1846.

Babelon (E.), « L’Or et l’argent dans l’Antiquité. Leurs qualités, leur abondance et leur exploitation », La Science Sociale, XXII, 1896, pp. 37-76.

Blümner (H.), Technologie und Terminologie der Gewerbe und Künste bei Griechen und Römern, t. IV, 1, Metalle, Leipzig, 1886.

— art. Eisen, in : Paulys Realencyclopädie der classischen Altertums-Wissenschaft, vol. 2.

Forbes (R. J.), Metallurgy in Antiquity. A Notebook for Archeologists and Technologists, Leyde, 1950.

— Studies in Ancient Technology, vol. VIII et IX, Leyde, 1964. Éd. revue Leyde, 1971, fig., cartes.

— « Gold in the ancient Near East », Jaarbericht van het vooraziatisch-egyptisch gezelschap Ex oriente Lux, Leyde, IV, n° 6, 1939, pp. 237-254.

Frantz (W. A.), « Das Silber in Altertum », Berg-und Hüttenmännische Zeitung, XXXIX, 1880.

— « Das Gold in Altertum », ibid., XXXIX, 1880.

— « Eisen und Stahl in Altertum », ibid., XLI, 1882.

— « Zink und Messing in Altertum », ibid., XLII, 1883.

Freise (F.), Geschichte der Bergbau-und Hüttentechnik., I, Das Altertum, Berlin, 1908.

— « Bergund Hüttenmännische Unternehmungen in Asien und Afrika während des Altertums », Zeitschrift für das Berg-Hütten-und Salinenwesen in dem Preuss. Staate, 1908, pp. 1-70.

Friend (J. N.), Iron in Antiquity, Londres, 1926.

Gowland (W.), « The metals in Antiquity », Journal of the Royal Anthropological Institute of Great Britain, Londres, XLII, 1912, pp. 235-287.

— « The early metallurgy of silver and lead », Archeologia, LVII, n° 2, 1901, pp. 359-422.

Gsell (S.), « Vieilles exploitations minières dans l’Afrique du Nord », Hespéris, VIII, 1928, pp. 1-21.

Hofmann (K. B.), « Das Blei bei den Völkern des Altertums », Sammlung gemeinverständl. Wiss. Vorträge, XX, 1885.

— « Zur Geschichte des Zinks bei den Alten », Berg-und Hüttenmännische Zeitung, XLI, 1882.

Leroi-Gourhan (A.), « Note pour une histoire des aciers », Techniques et civilisations, II, n° 7, 1951, pp. 1-10.

Mickwitz (G.), « Le problème de l’or dans le monde antique », Annales d’Histoire Économique et Sociale, VI, 1934, pp. 235-247.

Palmer (R. E.), « Notes of some Ancient Mine Equipments and Systems », Transactions of the Institution of Mining and Metallurgy, 1926-1927 (avec figures).

Quiring (H.), « Die Schächte, Stollen und Abbauraume der Steinzeit und des Altertums », Zeitschrift für Berg-Hütten-und Salinenwesen in Preuss. Staate, 1932.

— « Gold in Antiquity », Research and Progress, IX, 1943. pp. 126-134.

— « Die älteste Geschichte des Kupfers », Forschungen und Fortschritte, XIX, 1943, pp. 57 et suiv.

Reyer (E.), « Messing in Altertum », Berg-und Hiittenmännische Zeitung, 1883.

Sedgwick (W. B.), « The gold supply in ancient and medieval times and its influence on history ». in : Greece and Rome, V, 1936, pp. 148 et suiv.

Zimmermann (M.), « Les foyers de production de l’or dans l’Antiquité et au Moyen Age », Bulletin de la Société de Géographie, Lyon, XX, 1905.

b) Égypte antique et Mésopotamie :

Alford (C. J.), « Gold mines in Egypt », Transactions of the Institution of Mining and Metallurgy, VIII-X, 1901-1903.

— Egyptian Mines Exploration. A Report on Ancient and Prospective Gold Mining in Egypt, Londres, 1900.

Barrois (A.), « Aux mines du Sinaï », Revue Biblique, XXXIX, 1930.

Birch (S.), « Upon a historical tablet of Ramses II relating to the gold mines of Aethigria », Archaeologia, XXXIV, 1852.

Bissing (F. W. von), « On the occurrence of tin in Asia Minor and in the neigh-bourhood of Egypt », Journal of Hellenic Studies, LII, 1932.

Burton (R. F.), « La presqu’île du Sinaï. Anciennes mines d’or », Bulletin de l’Institut d’Égypte, XIV, 1875-1878, pp. 114-117.

— The Gold Mines of Midian and the Ruined Midianite Cities, a Fortnight’s Tour in North-Western Arabia, Londres, 1878.

Černy (J.), « Semites in Egyptian mining expeditions to Sinaï », Arch. Orientalni, VII, 1935.

Crawford (O. G. J.), « Tin deposits in the Near East », Antiquity, XII, 1938.

Lucas (A.), « Copper in ancient Egypt », The Journal of Egyptian Archaeology, XIII, 1927, pp. 162-171.

Rickard (T. A.), « Copper and gold mines of the ancient Egyptians », Engineering and Mining, CXIX, 1925, pp. 1005-1012 (avec figures).

Schweinfurth (G.), « Die Wiederaufnahme des alten Goldwäschereibetriebes in Ägypten und Nubien », Annales du Service des Antiquités de l’Égypte, IV, 1904, pp. 270 et suiv.

Vernier (E.), « L’or chez les anciens Égyptiens », Bulletin de l’Institut Français d’Archéologie Orientale, Le Caire, XXV, 1925, pp. 167-173.

c) Le « Punt » et Zimbabwe :

Bent (J. Th.), The Ruined Cities of Mashonaland, Londres, 1893.

Devic (M.), Le Pays des Zendjs, Paris, 1883.

Fagan (B.), « Pre-European iron-working in Central Africa », Journal of African History, 1961, II, n° 1.

Freeman-Grenville (G. S. P.), The Medieval History of the Coast of Tanganyika, Oxford, 1962.

Glaser (E.), « Die Goldländer Punt und Sasn im Somalilande », Ausland, LXIII, pp. 521-528.

Hall (R. N.), Great Zimbabwe, Mashonaland, Rhodesia, Londres, 1905.

Keane (A. H.), Gold of Ophir : whence brought and by whom ?, Londres, 1901.

Mennel (F. P.) et Summers (R.), The Ancient Workings of Southern Rhodesia, Occasional Papers of the National Museum of S. Rhodesia, II, n° 20.

Moritz (B.), Das Land Ophir, Hanovre, 1923.

Peters (K.), Im Goldland des Altertums. Forschungen zwischen Zambesi und Sabi, Munich, 1902. Trad. angl. : The Eldorado of the Ancients, Londres, 1902.

Randles (W. G. L.), « Matériaux pour une histoire du Sud-Est africain », Annales ESC, 1963, pp. 956-980.

Summers (R.), « The Southern Rhodesian Iron Age », Journal of African History, 1961, II, n° 1.

Thompson (G. C.), The Zimbabwe Culture. Ruins and Reactions, Oxford, 1931.

d) Tartessos, les Cassitérides et l’or du Soudan :

Balogny (J.), « Les Phéniciens sur les côtes de la Loire-Inférieure et aux îles Cassitérides », Bulletin de la Soc. Archéol. et Hist. de Nantes, LXXIII, 1933

Carcopino (J.), « Le Maroc, marché punique de l’or (ve-iiie siècle avant J. -C.) », in : Le Maroc antique, Paris, 1943.

Cuenot (L.), « Exploitation préhistorique des gisements d’étain de Bretagne », Bull. de la Soc. Polymathique du Morbihan, 1940, pp. 21-41.

Dion (R.), « Les routes de l’étain », Hommes et Mondes, VII, 1952, pp. 547-557.

— « Le problème des Cassitérides », Latomus, XI, 1952, pp. 306-314.

Gagé (J.), « Gadès, les navigations atlantiques et la route des Indes dans l’Antiquité », Estudios ibero-atlanticos, Sāo Paulo, 1940.

Gautier (E. F.), « L’or du Soudan dans l’histoire », Annales d’Hist. Écon. et Sociale, VI, 1935, pp. 113 sq.

Gavin de Beer, « Iktin », Archéocivilisation (Antiquités nationales et internationales), déc. 1970-juin 1971, pp. 1-10.

Haverfield (F.), « L’étain de Cornouailles », in : Mélanges G. Boissier, Paris, 1903, pp. 249 et suiv.

Hennig (R.), « Zur Frage der Zinninseln », Rheinisches Museum, LXXXIII, 1934

Jobson (R.), The Golden Trade or a Discovery of the River Gambia and the Golden Trade of Aethiopians, Feignmouth-Devonshire, 1904.

Oppert (J.), Tharchich und Ophir, Berlin, 1903.

Pisani (V.), « K αςςίτερος », Revue des Études Anciennes, XXXVII, 1935.

Schulten (A.), Tartessos, Hambourg, 1922.

Simões de Paula (E.), « Tartessos et la route de l’étain », Estudios ibero-atlanticos, Sāo Paulo, 1940.

e) Monde grec :

Ardaillon (E.), Les Mines du Laurion dans l’Antiquité, Paris, 1897, (Bibl. des Éc. fr. d’Athènes et de Rome, fasc. LXXVII).

Bent (J. T.), « On the gold and silver mines at Siphnos », Journal of Hellenic Studies, VI, 1885.

Calhoun (G. M.), « Ancient Athenian mining », Journal of Economic and Business History, III, 1931, pp. 334 et suiv.

Cary (M.), « The sources of silver for the Greek world », Mélanges Glotz, I, 1932.

Casson (S.), Ancient Cyprus, Paris, 1939.

Davies (O.), « The copper mines of Cyprus », The Annual of the British School at Athens, Londres, XXX, 1932, pp. 39 et suiv.

— « Ancient mines in Southern Macedonia », Journal of the Royal Anthropological Inst. of Great Britain and Ireland, LXII, 1933.

— « Two North Greek mining towns », Journal of Hellenic Studies, XLIV, 1929.

Hennig (R.), « Herodots ‘goldhütende Greifen’ und ‘goldgrabende Ameisen’ », Rheinisches Museum fur Philologie, Francfort-sur-le-Main, LXXIX, 1930.

Kraay (C. M.) et Hirmer (M.), Greek Coins, Londres, 1966.

Ludwig (R.), « Kύπρος, cuprum », Zeitschrift für die Kunde des Morgenlandes, Goettingue, 1905, pp. 239 sq.

Momigliano (A.), « Sull’amministrazione delle minière del Laurio », Athenaeum, Pavie, X, 1932.

Struck (A.), « Der Bergbau in Makedonica und der Chalkidike », Die Rundschau für Geogr., XXIX, 1907.

f) Monde romain :

Achiardi (G. D.), « L’industria mineraria e metallurgica in Toscana al tempo degli Etruschi », Studi Etruschi, I, 1927.

Bentland (F.), « Das Goldland des Plinius », Zeitschrift für das Berg-Hütten-und Salinenwesen in dem Preuss. Staate, LV, 1891.

Besnier (M), « Le commerce du plomb à l’époque romaine d’après les lingots estampillés », Revue Archéologique, 5e s., XII, 1920, pp. 211-244 ; XIII, 1921, pp. 36-76 ; XIV, 1921. pp. 98-110.

Cagnat (R), « Un règlement minier sous l’Empire romain », Journal des Savants, 1906.

Carcopino (J.), « Un retour à l’Impérialisme de conquête : l’or des Daces », in : Points de vue sur l’impérialisme romain, 1934, pp. 73-86 (paru d’abord dans Dacia, I, 1924, pp. 28-34.

Couissin (P.), Les Armes romaines. Essai sur les origines et l’évolution des armes individuelles du légionnaire romain, Paris, 1926.

Cuq (E.), « Un développement de l’industrie minière à l’époque d’Hadrien », Journal des Savants, n. s., IX, 1911, pp. 294-304 et 346-356.

Davies (O.), Roman Mines in Europe, Oxford, 1935.

Deligny (M.), « Notice sur l’origine d’une roue ancienne employée pour l’épuisement des mines », C. r. de l’Acad. des Sciences, LVIII, p. 899.

Domergue (C.) et Tamain (G.), « Note sur le district minier de Linares-La Carolina (Jaén, Espagne) dans l’Antiquité », in : Mélanges A. Varagnac, Paris, 1971, pp. 199-229 (bibl.).

Engel (A.), « Godet de noria provenant des mines de Coronada (Huelva) », Bull. Hispanique, 1899, p. 127.

Fitzler (K.), « Steinbrüche und Bergwerke im ptolemaïschen und römischen Ägypten », Leipziger hist. Abhhandlungen, XXI, 1910, pp. 159 et suiv.

Guey (J.), « De “ l’or des Daces ” (1924) au livre de Stace Bolin (1958). Guerre et or. Or et Monnaie », in : Mélanges d’archéologie, d’épigraphie et d’histoire offerts à J. Carcopino, 1966, pp. 445-475.

Hill (P. V.), Carson (R. A. G. ) et Kent (J. P. C. ), The late roman bronze coinage (A. D. 324-498), Londres, 1960.

Léger (A.), Les Travaux publics, les mines et la métallurgie au temps des Romains : la tradition romaine jusqu’à nos jours, Paris, 1875.

Lindenschmidt (L.), Tracht und Bewaffnung des römischen Heeres während der Kaiserzeit..., Brunswick, 1882.

Mehlis (C.), « Norikon », Archiv für Anthropologie, 50, 1932.

Mispoulet (J. B.), Le Régime des mines à l’époque romaine et au Moyen Age, d’après les Tables d’Aljustrel, Paris, 1908.

Quiring (H.), « Vorrömische und römische Bergwerke in Nordmarokko », Zeitschrift für das Berg-Hütten-und Salinenwesen in dem preuss. Staate, 1940, pp. 213-218.

— « Der römische Goldbergbau in Hispanien und die ‘ Arrugien ‘ des Plinius », ibid., LXXXI, 1933, pp. 270-279.

Rickard (T. A.), « The mining of the Romans in Spain », Journal of Roman Studies, XVIII, 1928, pp. 129 et suiv.

Schoff (W. H.), « The Eastern iron trade of the Roman empire », Journal of the American Oriental Society, Boston, XXXV, 1915.

Schönbauer (E.), « Beiträge zur Geschichte des Bergbaurechtes », Münchener Beiträge zur Papyrusforschung, Munich, XII, 1929.

Simonin (L.), « De l’exploitation des mines et de la métallurgie en Toscane pendant l’Antiquité et le Moyen Age », Annales des Mines, CXVIII, 1858, pp. 557-615.

Teglas (G.), « Beiträge zum Goldbergbau im vorrömischen Dacien », Ungarische Revue, Leipzig, 1889, pp. 332 et suiv.

Thouvenot (R.), Essai sur la province romaine de Bétique, Paris, 1940 (Bibl. des Éc. fr. d’Athènes et de Rome, 149).

Tissot (C.), Géographie comparée de la province romaine d’Afrique, Paris, 1884-1891, t. I.

Whittick (G. C.), « Notes on some Romano-British pigs of lead », Journal of Roman Studies, Londres, XXI, 1931.

— « Roman mining in Britain », Transactions of the Newcomen Society, XII, 1931-1932.

Wooler (E.), « Roman lead mining in Weardale », Yorkshire Archaeological and Topographical Journal, XXVIII, 1926.

4. MONDE SĀSSĀNIDE

a) Ouvrages généraux :

Christensen (A. E.), L’empire des sāssānides, Copenhague, 1907.

— L’Iran sous les sassanides, Copenhague, 1936. Annales du Musée Guimet : Bibl. d’études, t. XLVIII ; 2e éd. Copenhague-Paris, 1944.

Dimand (M. S.), « A review of Sasanian and Islamic Metalwork », in : « A Survey of Persian Art », Ars Islamica, VIII, 1941, pp. 192-214.

— « Naer Eastern Metalwork », Bulletin of the Metropolitan Museum of Art. New York, 1926, pp. 193-199.

Herzfeld (E.), Am Tor von Asien, Berlin, 1920.

— Paikuli, Monument and Inscription of the Early History of the Sasanian Empire, Berlin, 1924, 2 vol.

— Iranische Felsreliefs. Aufnahmen..., Berlin, 1910.

Labourt (J.), Le Christianisme dans l’empire perse sous les sassanides, Paris, 1904.

Nöldeke (T.), Histoire des Perses et des Arabes à l’époque des sassanides, Leyde, 1879.

Orbeli (J.), « Sāsānian and Early Islamic Metalwork », in : A Survey of Persian Art, ed. A. U. Pope et P. Ackerman, Londres et New York, I, 1938, pp. 716-770.

Polak (J. E.), « Metalle nach persischen Quellen », Mitteilungen der anthropologischen Gesellschaft, Vienne, XVIII, 1888.

Sarre (F.), Die Kunst der alten Perser, Berlin, 1912. Trad. fr. par P. Budry, Paris, 1924.

b) Orfèvrerie :

Babelon (E.), « Sur deux disques de travail oriental (sassanide ?) », C. r. de l’Acad. des Inscr. et B. L., 1900, pp. 514 et suiv.

Babelon (J.), « Notes d’art sassanide », Cahiers d’Art, 1927.

Cottevieille-Giraudet (R.), « Coupes et camées sāssānides du Cabinet de France », Revue des Arts Asiatiques, 1938.

Cumont (F.), « Une patère de l’époque parthe », in : Mélanges G. Schlumberger, Paris, 1924.

Cunningham (A.), « Relics from ancient Persia in gold and copper », Journal of the Asiatic Society of Bengal, XL, 1881.

Dalton (O. M.), « On a Persian silver dish of the fourth century », Archaeologia, LXI, 1909.

— The Treasure of the Oxus with other Examples of Early Oriental Metal-Work, 2e éd., Londres, 1926.

Delaporte (L.), « Coupe sassanide de Bahram Gour », Aréthuse, III, 1926, pp. 143-148.

Dieulafoy (M.), « Le legs Frank (trésor de l’Oxus) », Journal des Savants, 1906, pp. 302 et suiv.

Erdmann (K.), « Die sasanidischen Jagdschalen », Jahrbuch der preussischen Kunstsammlungen, Berlin, LVII, 1936, pp. 193-232.

Grabar (O.), An Introduction to the Art of Sasanian Silver, Detroit, 1967.

Pharmakowski (B.), « Über eine sasanidische Silberschale », Archäologischer Anzeiger, 1908.

Sarre (F.), « Un chef-d’œuvre de la sculpture sassanide en bronze », Cahiers d’Art, 1930.

Trever (C.), Nouveaux plats sassanides de l’Ermitage, Moscou-Léningrad, 1937.

5. INDE, CHINE ET ASIE CENTRALE

a) Inde :

Ball (V.), A Manual of the Geology of India, Part. III, Calcutta, 1881, pp. 335 sq. : Iron.

Banerjee (M. N.), « On metals and metallurgy in ancient India », Indian

Historical Quarterly, Calcutta, III, n° 4, 1927, pp. 793-802. — « Iron and steel in the Rgvedic age », Ind. Hist. Quart., V, n° 2, 1929, pp. 432-440.

Egerton (W.), Handbook of Indian Arms, Londres, 1880.

Filliozat (J.), « La technologie en Inde », in : Les Origines de la civilisation technique, Paris, 1962, p. 327.

— Les relations extérieures de l’Inde. Les échanges de l’Inde et de l’empire romain aux premiers siècles de l’ère chrétienne, Pondichéry, 1956.

Holstein (P.), Contribution à l’étude des armes orientales, Paris, 1932, 2 vol.

Kennedy (J.), « Seres or Cheras », Journal of the Royal Asiatic Society, 1904.

Marschall (W.), Metallurgie und frühe Besiedlungsgeschichte Indonesiens. Tiré à part d’Ethnologica, nouv. série, 4, Cologne, Brill., s. d. (Thèse 1964).

Neogi (P.), Iron in Ancient India, Calcutta, 1914.

— Copper in Ancient India, Calcutta, 1918.

Schoff (W. H.), « The eastern iron trade of the Roman Empire », Journal of the American Oriental Society, 35, n° 3, 1915, pp. 224-239.

Schultze-Gossbortel (E.), « Eisen und Stahl in Indien », Archiv für Geschichte der Mathematik, der Naturwissenschaften und der Technik, II, Leipzig, 1919. p. 350.

Schwarz (Chev. de), « Sur l’Industrie du fer et de l’acier dans les Indes orientales », Stahl und Eisen, 1921, pp. 209-277.

Warmington (E. H.), The Commerce between the Roman Empire and India, Cambridge, 1928.

b) Chine :

Hartwell (R.), « A cycle of economic change in imperial China : coal and iron in Northeast China, 750-1350 », Journal of Economic and Social History of the Orient, X, 1967, pp. 102-159. 2 cartes.

Haudricourt (A.), « La Fonte en Chine ; comment la connaissance de la fonte de fer a pu venir de la Chine antique à l’Europe médiévale », Techniques et Civilisations, II, Paris, 1952, pp. 37-41.

— « Ce que peuvent nous apprendre les mots voyageurs » (sur le nom de la fonte en Asie centrale), Mélanges d’Histoire sociale, I, 1942, p. 25.

Hommel (R. P.), « Notes on Chinese sword furniture », China Journal of Science and Arts, VIII, 1928, p. 3.

— China at Work, New York, 1937.

Janse (O. R. T.), « Notes sur quelques épées anciennes trouvées en Chine », Bulletin of the Museum of Far Eastern Antiquities, Stockholm, II, 1930, p. 67.

Mazahéri (A.), « Le sabre contre l’épée, ou l’origine chinoise de l’acier au creuset », Annales ESC, XIII, 1958, pp. 669-686.

Needham (J.), The Development of Iron and Steel Technology in China, Londres, Newcomen Soc., 1958.

— Science and Civilisation in China, IV, part. 1 (Physics), Cambridge, 1962.

Read (T. T.), « Chinese iron : a puzzle », Harvard Journal of Asiatic Studies, II. 1937, p. 398.

Tegengren (F. R.), The Iron Ores and Iron Industry of China, Pékin, 1921-1924.

c) Asie centrale et routes de la steppe :

Alföldi (A.), « Funde aus der Hunnenzeit und ihre ethnische Sonderung », Archaeologia Hungarica, VI, 1932.

Arendt (W. W.), « Sur l’apparition de l’étrier chez les Scythes », Eurasia Septentrionalis Antiqua, Helsinki, IX, 1936.

Barthold (V. V.), Turkestan down to the Mongol Invasion, 2 » éd. Londres, 1928.

Elisseeff (V.), « Le Néolithique de l’Asie nord-orientale », in : L’Homme avant l’écriture, Paris, 1959, pp. 269-314.

Fasoli (G.), Le incursioni ungare in Europa nel secolo X, Florence, 1945.

Fettich (N.), « Die Reiternomadenkultur von Minussinsk », in : « Metallkunst der Landnehmenden Ungarn », Archaeologia Hungarica, Acta archaeologica Musei nationalis Hungarici, XI, 1937.

— Die althungarische Kunst, Berlin, 1942. (Schriften zur Kunstgeschichte Siidosteuropas, Bd 1.)

Griaznov, « The Pazirik burial of Altai », American Journal of Archaeology, XXXVII, 1933, pp. 30-45.

Hebert, Süd-Russland, Leipzig, 1921.

Herman (A.), Die alten Seidenstrassen zwischen China und Syrien. Beiträge zur alten Geographie Asiens, Berlin, 1910, cartes.

Horvath (T.), « Die avarischen Gräberfelder von Ullo und Kiskörös », Archaeologia Hungarica, IX, 1935.

Howarth (H. H.), « The Avars », Journal of the Royal Asiatic Society, XXI, 1889, pp. 721-810.

Ivanov (P.), « Histoire du développement de l’industrie minière en Asie centrale » et « Sur les antiquités de la région du cours supérieur du Talas », in : Recueil d’art, publ. en hommage à S. F. Oldenburg, Acad. des Sc. de l’U. R. S. S., Léningrad, 1936.

Janse (O. R. T.), « L’empire des steppes et les relations entre l’Europe et l’Extrême-Orient dans l’Antiquité », Revue des Arts Asiatiques, IX, 1935.

Jettmar (K.), L’Art des steppes. Le style animalier eurasiatique..., trad. L. Servicen, Paris, 1965.

Kisselev (S. V.), « Fouilles de 1934 dans l’Altaï », Revue des Arts Asiatiques, X, 1937.

Makarenko (N.), « La civilisation des Scythes et la civilisation de Halstadt », Eurasia Septentrionalis Antiqua, V, 1930.

Minns (E. H.), Scythians and Greeks in South Russia, Oxford, 1913.

Mongait (A.), L’archéologie en U. R. S. S., trad. M. Raiski, Moscou, 1959.

Pelliot (P.), « A propos des Komans », Journal Asiatique, 1932.

Reynolds (R. L.) et Lopez (R. S.), « Odoacer, German or Hun ? », American Hist. Review, LII, 1946.

— Iranians and Greeks in South Russia, Oxford, 1922.

Rostovtzeff (M. I.), « Style animalier en Russie du Sud et en Chine » (en russe), Études du Séminaire de Prague, 1929.

Schmidt (A.), « Recherche sur les civilisations de la Russie orientale à l’époque des grandes invasions », Eurasia Septentrionalis Antiqua, Helsinki, I, 1927.

Takacs (Z.), « L’art chinois chez les Huns », Ostasiatische Zeitschrift, 1916.

— « Sinohunica », Bulletin of the British School of Oriental and African Studies, 1934.

— « L’art des grandes invasions », Revue des Arts Asiatiques, Paris, 1931.

— « Congruencies between the arts of the Eurasiatic migration periods », Artibus Asiae, Leipzig, V, 1935.

— La Collection Tovostine des antiquités préhistoriques de Minoussinsk, Helsingfors, 1917.

Tallgren (A. M.), Étude sur la Russie orientale durant l’ancien âge du fer, Helsingfors, 1932.

Tegloukhov, « Essai de classification des anciennes civilisations métalliques de la région de Minoussinsk », Matériaux pour l’Ethnographie, IV, n° 5, Léningrad, 1929.

Vassiliev (A. A.), The Goths in the Crimea, Cambridge (Mass.), 1936.

6. OCCIDENT BARBARE ET CHRETIEN

a) Ouvrages généraux :

Åberg (N.), Die Goten und Langobarden in Italien, Upsal, 1923.

— Anglo-Saxons in England during the Early Centuries, Upsal, 1926.

— Die Franhen und die Westgoten in der Völkerwanderungszeit, Upsal, Leipzig et Paris, 1922.

Barrière-Flavy (M. C.), Les arts industriels des peuples barbares de la Gaule du ve au viiie siècle, Toulouse-Paris, 1901, 3 vol.

— Étude sur les sépultures barbares du midi et de l’ouest de la Gaule, Toulouse-Paris, s. d.

Baye (J. de). Études archéologiques. Époque des invasions barbares. Industrie anglo-saxonne, Paris, 1889.

— De l’influence de l’art des Goths en Occident, Paris, 1891.

Bloch (M.), « Le problème de l’or au Moyen Age », Annales d’Hist. Écon. et Sociale, V, 1933, pp. 1-34.

Boulanger (C.), Le mobilier funéraire en Picardie et Artois, Paris, 1902-1905.

Braunstein (P.), « Le fer et la production de fer en Europe, de 500 à 1500 », Annales ESC, XVII, 1972, pp. 407-414.

Brown (C. B.), The Arts in Early England, Edimbourg, 1903-1910, 3 vol.

Bruce-Mitford (R. L. S.), « The Sutton Hoo Ship Burial », Proceedings of the Suffolk Institut of Archaeology, XXV, 1949.

Bugge (A.), « Die nordeuropäischen Verkehrswege im frühen Mittelalter », Vierteljahrschrift, IV, 1906, pp. 227-277.

Chambers (R. W.), England before the Norman Conquest, Londres, 1926.

Collingwood (R. G.) et Myres (J. N. L.), Roman Britain and the English Settlements, Oxford, 1936 (t. I de Oxford History of England).

Collon-Gevaert (E.), Histoire des arts du métal en Belgique, Bruxelles, 1951. (Acad. roy. de Belgique, cl. des Beaux-Arts.)

Eichler (F.), « Tombeaux francs des pays rhénans », Rheinische Vorzeit, 1931.

Faider-Feytmans (G.), « Les arts du métal dans la vallée de la Meuse du ier au xe siècle », in : L’Art Mosan, Rec. de travaux publ. par P. Francastel, Paris, 1953, pp. 30-37.

Francastel (P.), « La porte de bronze de Gniezno », in : L’Art Mosan, Paris, 1953, pp. 203-212.

Frei (H.), Der frühe Eisenerzbergbau und seine Geländespuren im nördlichen Alpenvorland, Kallmünz-Ratisbonne, 1966, ill., cartes (Münchner geogr. Heft, 29).

Goldschmidt (A.), Die Bronzetüren von Nowgorod und Gnesen, Marbourg-sur-la-Lahn, 1932.

Henry (F.), Irish Art in the Early Christian Period, Londres, 1940.

— L’Art irlandais, Paris, 1963-1964, 3 vol.

Holmquist (W.), Kunstprobleme der Merowingerzeit, Stockholm, 1939.

Jankuhn (H.), Haithabu. Ein Handelplatz der Wikingerzeit, Neumunster,

1963.

Lantier (R.), « Le cimetière wisigothique d’Estagel », Gallia, I, 1943, p. 181.

Laurent (M.), « Art rhénan, art mosan et art byzantin », Byzantion, VI, 1931, pp. 75-98.

— « L’art mosan au Moyen Age », Bulletin de l’Institut Archéologique Liégeois, LXIII, 1939, pp. 119-130.

Leeds (E. T.), The Archaeology of the Anglo-Saxon Settlements, Oxford, 1913.

— Early Anglo-Saxon Art and Archaeology, Oxford, 1936.

Lewicki (T.), « Znaczeniehandlowe Drohiczynan Bugiem wc wczesnym sredniowieczu i zogadkowe plomby olowiane zvalezione w daj miej scowosci » (« L’importance commerciale de la ville de Drohiczyn sur le Bug au commencement du Moyen Age et les énigmatiques sceaux de plomb trouvés dans cette localité »), Kwartalnik historici Kultury Materialnj, 1956.

Meyer (E.), « Les origines de la technique du bronze dans la vallée de la Meuse », in : L’Art mosan, 1953, pp. 47-49.

Peltzer (A.), Geschichte der Messingindustrie und der künstlerischen Arbeiten in Messing in Aachen und den Ländern zwischen Maas und Rhein, von der Römerzeit bis zur Gegenwart, Aix-la-Chapelle, 1909.

Preston (T. J.), The Bronze Doors of the Abbey of Monte Cassino and Saint Paul’s Rome, Princeton, 1915.

Radwan (M.) et Bielenin (K.), « La sidérurgie en Pologne centrale au premier millénaire de notre ère », Revue d’Histoire de la Sidérurgie, III, 1962.

Roman (J.), L’exploitation des mines dans les Alpes au Moyen Age, Valence, 1886.

Rondzienski (W.), Officina ferraria albohuta i warsztat z huznicami szlachetnego dziela zelaznego, Poznan, 1933, 58 p.

Rousseau (F.), La Meuse et le pays mosan, leur importance historique avant le xiiie siècle, Namur, 1930.

Rutkowski (J.), « Sauneries et mines de fer dans l’ancienne Pologne », Annales d’Hist. Écon. et Sociale, VI, 1934, pp. 387-389.

Salin (B.), Altgermanische Tierornamentik, rééd. Stockholm, 1935.

Salin (E.), Le cimetière de Lezéville, vie-viiiesiècle, Nancy, Paris, Strasbourg, 1922.

Salin (E.), La civilisation mérovingienne. T. I : Les Idées et les faits, Paris, 1949. T. II : Les Sépultures, Paris, 1952. T. III : Les Techniques, Paris, 1957.

— Rhin et Orient. T. I : Le Haut Moyen Age en Lorraine d’après le mobilier funéraire, Paris, 1939. T. II : Le Fer à l’époque mérovingienne, Paris, 1943.

Salin (E.), et France-Lanord (A.), « Le cimetière de Varangéville », Gallia, IV, 1946.

Schmidt (L.), Geschichte der deutschen Stämme bis zum Ausgang der Völker-wanderung. Die Ostgermanen, 2e éd., Munich, 1934.

Schneider (J.), Die alten Heer-und Handelswege der Germanen, Römer und Franken im deutschen Reiche..., Dusseldorf, 1882-1894, 8 vol.

Seeselberg (F.), L’art des peuplades germaniques, Berlin, 1899, illustr.

Slenton (F. M.), Anglo-Saxon England, Oxford, 1937 (t. II de Oxford History of England).

Solmi (A.), « La raccolta dell’oro nei fiumi dell’Italia superiore », in : « L’amministrazione financiaria nel regno italico nell’alto Medio evo », Bollettino della Societa Pavese di Storia Patria, XXXI, 1931, pp. 129 et suiv.

Spoll (H.), Die Alamannengräber im Hailfingen in Württemberg, Berlin, 1939.

Sprandel (R.), Das Eisengewerbe im Mittelalter, Stuttgart, 1968, 463 p., tabl. cartes.

Strzygowski (J.), Orient oder Rom. Beiträge zur Geschichte der spätantiken und frühchristichen Kunst, Leipzig, 1901.

— Altaï-Iran und Völkerwanderung, ziergeschichtliche Untersuchungen über den Eintritt der Wander-und Nordvölker in die Treibhäuser geistigen Lebens, Leipzig, 1917.

— Altslavische Kunst, Augsbourg, 1930.

Werner (J.), Münzdatierte austrasische Grabfunde, Berlin, 1935.

Zeiss (H.), « Die germanischen Grabfunde des frühen Mittelalters zwischen mittlerer Seine-und Loiremündung », Forschungen und Fortschritte, XIX, 1943. pp. 49 et suiv.

b) Armures et armes offensives :

Altadill (D. J.), « Las fabricas de armas de Navarra », Boletin de la Comisión de Monumentos históricos y artisticos de Navarra, 1920, pp. 76-78.

Arbman (H.), « Les épées du tombeau de Childéric », Meddelanden frau Lunds Universitets Historiska Museum, Lund, 1948.

Arwidsson (G.), « Armour of the Vendel period », Acta Archaeologica, Copenhague, X, 1939.

Barrière-Flavy (C.), « Le costume et l’armement du Wisigoth aux ve et vie siècles », Revue des Pyrénées, XIV, 1902.

Baye (J. de), Note sur des épées trouvées en Suède et en Norvège, Caen, 1890, fig. (extr. du Bulletin monumental, 1890).

Behmer (E.), Das zweischneidige Schwert der germanischen Völkerwänderungszeit, Stockholm, 1939.

Boeheim (W.), « Eine militär-technische Studie iiber den Säbel Karîs des Grossen in der kaiserlichen Schatzkammer Wien », Zeitschrift für hist. Waffenkunde, I, n° I, 1897, pp. 6-8.

Böhner (K.), « Das Langschwert des Frankenköniges Childeric », Bonner Jahrbücher, 1948.

Durville (G.), « Les épées normandes de l’île de Bièce », Bulletin de la Soc. Archéol. de Nantes, LXVIII, 1928, pp. 121-146.

France-Lanord (A.), « La fabrication des épées de fer gauloises », Revue d’Histoire de la Sidérurgie, V, 1964, pp. 315-327.

Frauenholz (E.), Das Heerwesen der germanischen Frühzeit des Frankenreiches
und des ritterlichen Zeitalter, Munich, 1935.

Gessler (E. A.), Die Trutzwaffen der Karolingerzeit vom VIII. bis zum XI. Jahrhundert, Bâle, 1908.

Hampel (J.), « Der sogenannte Säbel Karls des Grossen », Zeitschrift für hist.Waffenkunde, I, n° 1, 1897, pp. 45-49.

Hančar (F.), « Wikingerschwerter aus dem Strombett des unteren Dnjepr », Forschungen und Fortschritte, XIX, 1943, nos 33-34, pp. 335-336.

Hewitt (J.), Ancient Armour and Weapons in Europe, Oxford et Londres, 1855-1860, 3 vol.

Lorange (A. L.), Bergens Museum. Den yngre jernalders Svaerd, et bidrag til vikingstidens historie og teknologi [Les épées du second âge du fer, contribution à l’histoire et à la technologie de l’époque des Vikings (avec résumé en français)], Bergen, 1889.

Matrejek (A.), « Das Schwert des heiligen Stephan im Prager Domschatz », Kunst und Kunsthandwerk, Vienne, XVIII, 1915, fasc. 11, pp. 543-548.

Petersen (J.), De Norske Vikingersverd, Christiania, 1919.

Salin (E.) et France-Lanord (A.), « L’épée longue des grandes invasions », Comptes rendus de l’Acad. des Inscr. et B. L., Paris, 1946.

Sandars (H.), The Weapons of the Iberians, Oxford, 1913.

Schwietering (J.), « Zur Geschichte von Speer und Schwert im 12. Jahrhundert », Mitteilungen aus dem Museum für Hamburgische Geschichte, n° 3, 1909.

Togan (A. Z. V.), « Die Schwerter der Germanen, nach arabischen Berichten des 9-11. Jahrhunderts », Zeitschrift der deutschen morgenlāndischen Gesellschaft, Leipzig, XC, 1936, pp. 19-37.

Ubisch (E.) et Wulff (O.), « Eine langobardischer Helm in kgl. Zeughause zu Berlin », Jahrbuch der kgl. preussischen Kunstsammlungen Berlin, XXIV, 1903, pp. 208-241.

— « Inschriften auf mittelalterlichen Schwertlingen », Zeitschrift für hist. Waffenkunde, Dresde, III, 1899, pp. 7 et suiv.

Wegeli (R.), « Ein Beitrag zur Kostüm-und Waflenkunde des 9. Jahrhunderts », Anzeiger fur schweizerische Altertumskunde, Zurich, nouv. sér., VI, 1904-1905, pp. 19 et suiv.

Werner (J.), « Zur Herkunft des frühmittelalterlichen Spangenhelm », Prā-historische Zeitschrift, Berlin et Leipzig, XXXIV-XXXV, 1949-1950, pp. 178 et suiv.

c) Orfèvrerie :

Arbman (H.), « Verroterie cloisonnée et filigrane », Meddelanden frau Lunds Universitets Historiska Museum, Lund, 1950.

Arwidsson (G.), Vendelstile. Email und Glas im siebten und achten Jahrhundert, Upsal-Berlin, 1942.

Barbier de Montault, « Le trésor de la basilique de Monza », Bulletin Monumental, 1880-1885.

— « Le trésor du dôme d’Aix-la-Chapelle », ibid., 1887.

Baye (J. de), « Bijoux gothiques de Kertch », Revue Archéologique, 3e série, XI, 1888, pp. 356-397.

— « Croix lombardes trouvées en Italie », Gazette Archéologique, XIV, 1888, nos 1 et 2.

Borchgrave d’Altena (J. de), « De l’influence des arts orientaux dans nos régions au Moyen Age », Bulletin de la Soc. d’Archéol. de Bruxelles, 1948, pp. 1 et suiv.

— « Des caractères de l’art mosan au Moyen Age », Bulletin de l’Institut Archéologique Liégeois, LXVII, 1949-1950, pp. 61-78.

Catalogue de l’exposition « Trésors d’art du Moyen Age en Italie », Paris, Petit Palais, mai-juillet 1952.

Catalogue de l’exposition « Trésors d’art de la vallée de la Meuse », Paris, Musée des Arts décoratifs, déc. 1951-fév. 1952.

Conway (M.), « Le reliquaire de sainte Radegonde à Poitiers », Aréthuse, IV, 1927.

Dalton (O. M.), « On some points in the history of inlaid jewellery », Archeologia, 58, 1902, pp. 237-274.

— « Bijoux de Kertch et bijoux occidentaux à l’époque des invasions », The Antiquaries Journal, IV, 1924.

Davillier (C.), Recherches sur l’orfèvrerie en Espagne au Moyen Age et à la Renaissance, Paris, 1879.

Evison (V. I.), « Early Anglo-Saxon inlaid metalwork », The Antiquaries Journal, XXV, 1955.

Fettich (N.), « Das Kunstgewerbe der Awarenzeit in Ungarn », Archaeologia Hungarica, Budapest, I, 1926.

— « Die Metallkunst des landnehmenden Ungarns », Archaeologia Hungarica, Budapest, XI, 1937.

Gevaert (S.), L’orfèvrerie mosane au Moyen Age, Bruxelles, 1943.

Hampe (T.), « Goldschmiedekunst », art. in : Hoops, Reallexikon der germanischen Altertumskunde, t. II, pp. 265-303.

Hubert (J.), « La poule aux poussins d’or du trésor de Monza », in : Humanisme actif, 8, Mélanges J. Cain, Paris, 1968, pp. 289-296.

Janse (O. R. T.), Le travail de l’or en Suède à l’époque mérovingienne, Orléans, 1922.

Kuhn (H.), Die germanischen Bügelfibeln der Völkerwanderungsxeit in der Rheinprovinz, Bonn, 1940.

Lasteyrie (F. de). Description du trésor de Guarrazar..., Paris, 1860.

Masai (F.), Essai sur les origines de la miniature dite irlandaise, Bruxelles-Anvers, 1947.

Molinier (A.), Le trésor de la basilique de Saint-Marc à Venise, Venise, 1888,

Montesquiou-Fezensac, « Une épave du trésor de Saint-Denis », in : Mélanges F. Martroye, Paris, 1940.

Odobescu (A.), Le trésor de Petrossa, historique, description, étude sur l’orfèvrerie antique, Paris, 1899-1900.

Panofsky (E.), Abbot Suger on the Abbey Church of Saint-Denis and its Art Treasures, Princeton, 1946.

Rademacher (F.), Fränkische Goldscheibenfibeln aus dem rheinischen Landes-museum in Bonn, Munich, 1940.

Ramirez de Arellano (R.), Estudio sobre la historia de la orfebreria en Córdoba, Madrid, 1893.

— Estudio sobre la historia de la orfebreria toledana, Toledo, 1915.

Roeder (F.), « Die sächsische Schalenfibel der Völkerwanderungszeit », Göttinger Beiträge zur deutschen Kulturgeschichte, 1927.

Schaffrom (E.), Die Kunst der Longobarden in Italien, Iéna, 1941.

Seligmann (J.), « L’orfèvrerie carolingienne : son évolution », in : Univ. De Paris : Travaux du groupe d’hist. de l’art, 1928, pp. 137-269.

Strzygowski (J.), Die altslavische Kunst, ein Versuch ihres Nachweises, Augsbourg, 1929. (Arbeiten des kunsthistorischen Instituts der k. k. Universität Wien, 40.)

— et Pokrowskij (H. B.), « Der Siberschild aus Kertch », Matériaux pour l’Archéologie Russe, n° 8, Saint-Pétersbourg, 1892.

Supka (G.), « Zur Herkunft der Tierschale im Schatze von Nagyszentmiklos », in : Studien zur Kunst des Ostens (Mélanges J. Strzygowski), Vienne, 1923.

Thedenat (H.) et Héron de Villefosse (A.), « Les trésors de vaisselle d’argent trouvés en Gaule », Gazette Archéologique, 1884-1885.

Thiry (C.), Die Vogelfibeln der germanischen Völkerwanderungszeit, Bonn, 1939.

Wilson (D. M.), Catalogue of Antiquities of the Later Saxon Period. I : Anglo-Saxon ornamental Metalwork, 700-1100, in the British Museum, Londres, 1964, fig., ill. h. t.

7. MONDE BYZANTIN

Adhémar (J.), « Le trésor d’orfèvrerie donné par saint Didier aux églises d’Auxerre (viie siècle) », Revue Archéologique, juill. -sept. 1950, pp. 44-54.

Aussaresses (F.), L’armée byzantine à la fin du vie siècle d’après le Strategicon de Maurice, Bordeaux, 1909. (Bibl. des Univ. du Midi, fasc. 14).

Babelon (E.), « Justinien et Bélisaire », Mémoires de la Soc. des Antiquaires de France, LVII, 1896, pp. 295 et suiv.

Bapst (G.), « Les fouilles de Siverskaïa dans le Caucase », Gazette Archéologique, XIII, 1887, nos 7-8.

Belaiev (N. T.), « L’argenterie byzantine (vie-viie siècle) du trésor de Perescopina », Art et Archéologie, 1928.

Bréhier (L.), « Les trésors d’argenterie syrienne et l’école artistique d’Antioche », Gazette des Beaux-Arts, 5e pér., I, 1920, pp. 173-196.

Dalton (O. M.), Catalogue of the Early Christian Antiquities... of British Museum, Londres, 1901.

Dalton (O. M.), « Byzantine plate and jewellery from Cyprus in M. Morgan’s Collection », Burlington Magazine, 10, 1907, pp. 355-362.

— « A byzantine silver treasure from the district of Kerynia », Archaeologia, LVII, 1900, pp. 101 et suiv.

— « A second silver treasure from Cyprus », ibid., LX, 1907, pp. 1-24.

— « Byzantine silversmith’s work from Cyprus », Byzantine Zeitschrift, 15, 1906, pp. 615-617.

— Byzantine Art and Archaeology, Oxford, 1911.

Dennisson (W.), Studies in East Christian and Roman Art, New York, 1918.

Diehl (C.), Manuel d’art byzantin, Paris, 1925-1926, 2 vol.

— « L’école artistique d’Antioche et les trésors d’argenterie syrienne », Syria, II, 1921, pp. 81-95.

— « Un nouveau trésor d’argenterie syrienne », ibid., VII, 1926, p. 105.

— « Argenteries syriennes », ibid., XI, 1930, pp. 209-215.

Drexel (F.), Alexandrinische Silbergefässe, Bonn, 1909.

Ebersolt (J.), Le Grand Palais de Constantinople et le livre des Cérémonies, Paris, 1910.

— « Le trésor de Stûmâ au musée de Constantinople », Revue Archéologique, 4e sér., XVII, 1911, pp. 406-419, fig., pl.

— Sanctuaires de Byzance, Paris, 1921.

— Les arts somptuaires de Byzance. Étude sur l’art impérial de Constantinople, Paris, 1923.

Hauptmann (L.), « Les rapports des Byzantins avec les Slaves et les Avars pendant la seconde moitié du vie siècle », Byzantion, Bruxelles, 1929.

Heisenberg (A.), « La croix reliquaire de Reichenau », Sitzungsberichte der kg. Ak. d. Wiss. von Berlin, 1926, n° 1.

Jaeger (R.), « Ein Beitrag zur Geschichte der altchristlichensilberarbeiten », Archäologischer Anzeiger, 1928, col. 555-562.

Kahane (H. et R.) et Austin (H. D.), « Byzantine Indanikos sideros, Frankish Andanicum », Byzantina Metabyzantina, New York, I, 1946.

Kahtinskij, « Histoire de la fibule au Caucase », in : Recueil d’études... N. P. Kondakov, Prague, 1926.

Lauer (P.), « Le trésor du Sancta Sanctorum à Rome », Monuments Piot, XV, 1906.

Laurent (J.), L’Arménie entre Byzance et l’Islam depuis la conquête arabe jusqu’en 886, Paris, 1919.

Michon (E.), « La collection d’ampoules à eulogies du musée du Louvre », in : Mélanges G. B. de Rossi, Rome, 1892.

Migeon (G.), « Orfèvrerie d’argent de style oriental trouvée en Bulgarie », Syria, III, 1922, pp. 141-144.

Myres (J. L.), « Byzantine jewellery in Cyprus », Reliquary and Illustrated Archaeologist, Londres, 1898, pp. 109-112.

Orsi (P.), « Giojelli byzantini della Sicilia », in : Mélanges G. Schlumberger, Paris, 1924.

Rubensohn (O.), Hellenistische Silbergerät, Berlin, 1911.

Schlumberger (G.), Mélanges d’archéologie byzantine, Paris, 1895.

Segall (B.), Katalog der Goldschmiedearbeiten (musée Benaki), s. 1, 1938.

Smirnov (J. I.), Argenterie orientale. Recueil d’ancienne vaisselle orientale en argent ou en or trouvée principalement en Russie, Saint-Pétersbourg, 1909.

Strzygowski (J.), L’ancien art chrétien de Syrie, son caractère et son évolution, Paris, 1936.

— « Zur Datierung des Goldfundes von Nagy-Szent-Miklos », Byzantinische Zeitschrift, Leipzig, VI, 1897.

Volbach (W. F.), « Der Silberschatz von Antiochia », Zeitschrift fur bildende Kunst, Leipzig, mai-juin 1921, pp. 110-113.

8. MONDE MUSULMAN

a) Ouvrages généraux :

Balog (P.), « Islamic bronze weights from Egypt », Journal of the Economic and Social History of the Orient, XII, 1969.

Barrett (D.), Islamic Metalwork in the British Museum, Londres, 1949, (Bibliographie pp. vi et suiv.).

Blake (R. P.), « The circulation of silver in the Moslem East down to the Mongol epoch », Harvard Journal of Asiatic Studies, Cambridge (Mass.), II. 1939. pp. 291-328.

Braudel (F.), « Monnaies et civilisations : de l’or du Soudan à l’argent d’Amérique. Un drame méditerranéen », Annales ESC, I, 1946, pp. 9-22.

Cahen (C.), « L’Alun avant Phocée. Un chapitre d’histoire islamo-chrétienne au temps des Croisades », Revue d’Hist. Econ. et Sociale, 41, 1963, pp. 433-447.

Carbonell (A.), « La mineria y la metallurgia entre los Musulmanes en España », Boletin de la Academia... de Córdoba, n° 25, 1929, pp. 179-217.

Casanova (P.), « Mémoire sur les sceaux arabes en plomb », Revue Numismatique, 1894.

Catalogue de l’exposition « Arts de l’Islam des origines à 1700 dans les coll. publiques françaises », Paris, Orangerie des Tuileries, juin-août 1971.

Dekówna (M.), « Stan badań nad górnictwem srebra i tzw. Kryzysem srebra w Azji środkowej » (L’état des recherches sur l’exploitation des mines d’argent et sur la crise d’argent en Asie centrale. Résumé en français), Archeologia Polski, XVI, 1-2, 1971, pp. 483-502.

Dimand (M. S.), « Studies in islamic ornament », Ars Islamica, 1937.

— « A review of Sasanian and Islamic Metalwork », in : « A Survey of Persian Art », Ars Islamica, VIII, 1941, pp. 192-214.

— A Handbook of Muhammedan Art, New York, 1958.

Dunlop (D. M.), « Sources of gold and silver in Islam according to al-Hamdani », Studia Islamica, VIII, pp. 29-50.

Gautier (E. F.), « Medinat-on-Daï », Hespéris, VI, 1926, pp. 5-25.

Goitein (S. D.), « Artisans en Méditerranée orientale au haut Moyen Age », Annales ESC, 1964, pp. 847-868.

Kelley (C. F.), « Two Mohammedan bronzes », Bulletin of the Art Institute of Chicago, XX, 1926, pp. 111-112.

Kühnel (E.), « Die Metallarbeiten auf der mohammedischen Ausstellung in München », Kunst und Kunsthandwerk, 1910, pp. 504-512.

— Maurische Kunst, Berlin, 1924.

— Islamische Kleinhunst, Berlin, 1925, et Braunschweig, 1963.

Lagumina (B.), « Un peso arabo di piombo del Museo nazionale di Palermo », Archivio Storico Siciliano, XXVI, 1902, pp. 1-11.

Lammens (H.), L’Arabie occidentale à la veille de l’hégire, Rome, 1914.

— « Les Ahabis et l’organisation militaire de La Mecque au siècle de l’hégire », Journal Asiatique, IIe série, VIII, juil.-déc. 1916, pp. 425-482.

Lombard (M.), « Les bases monétaires d’une suprématie économique. L’or musulman du viie au xie siècle », Annales ESC, II, 1947, pp. 143-160.

Mauny (R.), « Essai sur l’histoire des métaux en Afrique occidentale », Bulletin de l’Institut Français d’Afrique Noire, XIV, 1952, pp. 545-595.

— Tableau géographique de l’Ouest africain au Moyen Age, d’après les sources écrites, la tradition et l’archéologie (Mémoires de l’Institut français d’Afrique noire, 61), Dakar-IFAN, 1961.

Mayer (L. A.), Islamic Metal Worhers, Genève, 1959 (et Bibl. donnée).

Migeon (G.), Manuel d’art musulman. II, Les arts plastiques et industriels, Paris, 1908.

— Musée du Louvre : Orient musulman, I, Paris, 1922.

— « Les cuivres arabes », Gazette des Beaux-Arts, 1899, 2.

Monod (T.), « Le « Ma’den Ijâfen » : une épave caravanière ancienne dans la Majâbat al-Koubrâ », in : Actes du premier colloque international d’archéologie africaine, 11-16 décembre 1966, Études et Documents Tchadiens. Mémoires I, 1969, pp. 286-320.

Otto-Dorn (K.), L’art de l’Islam, Paris, 1967.

Paris (A.) et Ferriol (F.), « L’industrie du fer chez les Berbères du Maroc. Hauts fourneaux berbères des Aït Chitachen », Hespéris, II, 1922, pp. 339-345. fig.

Peschel (O.), Sur un « miroir métallique à inscription arabe trouvé sur l’Irtysch », Abhandlungen zur Erd-und Völkerkunde, Leipzig, 1877.

Rice (D. S.), « Studies in islamic metal work », Bulletin of the British School of Oriental and African Studies, XIV, 1952, XV, 1953, XVII, 1955, XXI, I958.

Rosenberger (B.), « Autour d’une grande mine d’argent du Moyen Age marocain : le jbel Aouam », Hespéris-Tamuda, V, 1966, pp. 15-78, 16 phot.

— « Les vieilles exploitations minières et les centres métallurgiques du Maroc ; essai de carte historique », Revue de Géographie du Maroc, vol. 17, 1970, pp. 71-108, carte ; vol. 18, 1970, pp. 59-102 (bibl.).

Sarre (F.), Sammlung F. Sarre. Erzeugnisse islamischer Kunst... I : Metall mit epigraphischen Beiträgen von E. Mittwoch, Berlin-Leipzig, 1906.

— « Die Bronzekanne des kalifen Marwan II im arabischen Museum in Kairo », Ars Islamica, I, n° 1, 1934.

Sarre (F. ) et Martin (F. R.), Die Ausstellung von Meisterwerken muhammedanischer Kunst in München, Munich, 1912, vol. II : Die Metallarbeiten ; vol. III : Die Waffen.

Singer (C.), The Earliest Chemical Industry. An Essay in the Historical Relations of Economics and Technology Illustrated from Alum Trade, Londres, Folio Society, 1958.

Van Berchem (M.), « Notes d’archéologie orientale. Les cuivres arabes et les verres », Journal Asiatique, III, 1904, p. 17.

Wiedemann (E.), « Zur Mineralogie bei den Muslimen », Archiv für die Geschichte der Naturwissenschaften und der Technik, 1909, 1, pp. 208 sq.

— « Über das Eisen und Stahl bei den muslimischen Völkern », Sitzungsberichte der physikalischen medicinischen Societät zu erlangen, XXV, 1911.

Wiet (G.), Catalogue du Musée arabe. Objets en cuivre, Le Caire, 1932.

— « Le Monde musulman, viie-xiiie siècle », in : Histoire des Techniques publ. sous la dir. de M. Daumas. T. I : Les origines de la civilisation technique, Paris, 1962, pp. 339-373.

b) Armes :

Cahen (C.), « Un traité d’armurerie composé pour Saladin », Bulletin d’Études Orientales, XII, 1947-1948, pp. 1-163.

Hammer-Purgstall (J. von), « Sur les lames des Orientaux », Journal Asiatique, 5e sér., III, janv. -juin 1854, pp. 66-80.

Hampel (J.), Alterthümer des frühen Mittelalters in Ungarn, Brunswick, 1905. T. I, ch. x : « Schwert und Säbel », pp. 186-210.

Herz Bey (M.), « Armes et armures arabes », Bulletin de l’Institut Français d’Archéologie Orientale du Caire, VII, 1910, pp. 1-14.

Huuri (K.), Zur Geschichte des mittelalterlichen Geschützwesens aus orientalischen Quellen, Helsingfors, 1941 (Studia Orientalia, IX, 3.)

Mayer (L. A.), « Saracenic arms and armor », Ars Islamica, X, 1943., pp. 1-12, pl.

— Islamic Armourers, Genève, 1962 (et bibliographie donnée).

Sauvaget (J.), « Notes sur un sabre oriental du musée du Louvre », Journal Asiatique, CCXXI, 1932, pp. 142-153.

Schwarzlose (F. W.), Die Waffen der alten Araber aus ihren Dichtern dargestellt..., Leipzig, 1886.

Thordemann (B.), « The Asiatic splint armour in Europe », Acta Archaeologica, IV, 1933.

c) Orfèvrerie :

A. C. E., « An islamic gold-bracelet, x-xith century », Bulletin of the Detroit Institute of Arts, VII, 1926, pp. 69-70.

Amador de los Rios, « Sur un coffret d’argent doré de la cathédrale de Gérone, et l’ancien trésor de Saint-Isidore de Léon au musée archéologique de Madrid », Museo español de antigüedades, VIII, Madrid, 1877, p. 330.

André (A.), Antiquités arabes de la Normandie, Rennes, 1869.

— « Notice sur une cassette d’ivoire de la cathédrale de Bayeux », Bulletin Monumental, XXXVII, 1871, p. 101.

David-Weill (J.), « Orfèvrerie musulmane », Cahiers de Byrsa, Carthage, VI, 1956, pp. 153-164, et Revue du Louvre, 1962, pp. 51-56.

Davillier (C.), Recherches sur l’orfèvrerie en Espagne au Moyen Age, Paris, 1879.

Delorme (E.), « Note sur un moule arabe découvert en Espagne », Bulletin de la Soc. Archéologique du Midi, XXIX, 1902.

Durand (J.), « Sur un coffret d’argent niellé du trésor de Saint-Marc de Venise », Annales Archéologiques, XXV, 1865.

Eudel (P.), L’orfèvrerie algérienne et tunisienne, Alger, 1902.

Marquet de Vasselot (J. J.), « Sur le trésor de l’abbaye de Roncevaux », Gazette des Beaux-Arts, 1898.

Migeon (G.), Exposition des arts musulmans, Paris, 1903.

Molinier (E.), Trésor de la cathédrale de Coire, Paris, 1895, pl. xiii-xiv.

Ruhlmann (A.), « Moules à bijoux d’origine musulmane », Hespéris, XXI, 1935. pp.141-148.

Sauvaget (J.), « Observations sur les monuments omeyyades. II : Argenteries ‘ sassanides ‘ », Journal Asiatique, CCXXII, 1940-1941, pp. 19-57.

Schwab (M.), « Orfèvrerie d’art moresque », Journal Asiatique, 10e série, IX, 1907, pp. 152-155.

Spencer Smith, Sur un monument arabe de Normandie, Caen, 1820.

Van Berchem (M.), « Notes d’archéologie arabe », Journal Asiatique, III, 1891, pp. 7 et suiv.

Wiedemann (E.), « Über das Goldmachen und die Verfalschung der Perlen nach al-Gaubari », Beiträge zur Kenntnis des Orients, V, 1907, pp. 77-96.

9. DEUX TECHNIQUES ET LEURS ITINERAIRES

a) Damassé et damasquinure :

Belaiew (N. T.), « Damascene steel », Journal of the Iron and Steel Institute, 1918, n° 1 ; 1921, n° 2.

— « Sur le damas oriental et les lames damassées », Métaux et Civilisations, I, 1945, pp. 10 et suiv.

— La cristallisation des métaux, Paris, 1934.

Dasnoy (A.), « Les premières damasquinures mérovingiennes de la région namuroise », Annales de la Société Archéologique de Namur, XLVII, 2e fasc., 1954 » pp. 267-286.

France-Lanord (A.), « La fabrication des épées damassées aux époques mérovingienne et carolingienne », Le Pays gaumois, 10e année, 1-3, 1949, pp. 1-27.

Guertler (W.), « Vom Problem des alten Damaszenerstahls », International Journal of Metallography, Berlin, V, 1914.

Jaine (N. H. F.), « A fourteenth century damask », Bulletin of the Pensylvanian Museum, XXVIII, 1923, pp. 5-9.

Lenz (E. de), « Stufen-Damast », Zeitschrift für hist. Waffenkunde, II, 1906, pp. 231-232.

— « Rapport sur l’état de la question de l’acier damassé », ibid., IV, 1907, pp. 132-142.

Le Roy (G. A.), « Sur le damasquinage à l’étain d’une arme de guerre médiévale », C. r. des séances de l’Acad. des Sciences, t. 180, 1925, pp. 1268-1271.

Panseri (C.), « Damascene steel in legend and in reality », Gladius, IV, 1965, pp. 5-66, 51 ill.

Richardson (H. C.), « On the Damas steel », American Journal of Archaeology, XXXVIII, 1934, pp. 580 et suiv.

Salin (E.) et France-Lanord (A.), « L’art de la damasquinure sur fer en Gaule mérovingienne », C. r. de l’Acad. des Inscr. et B. L., 1942, pp. 157-167.

Schmidt (H.), « Damaste der Mamlükenzeit », Ars Islamica, I, n° 1, 1934.

Thabet (J. G.), « Le damasquinage des armes », Al-Machriq, Beyrouth, Univ. Saint-Joseph, n° 3, juil. 1900, pp. 577-585 ; n° 15, août 1900.

Zschokke (B.), « Du damassé et des lames de Damas », Revue de Métallurgie, 21, 1924, pp. 635-669.

b) Émail et cloisonné :

Arwidsson (G.), Vendelstile. Email und Glas im 7-8. Jahrhundert, Upsal-Berlin, 1942.

Babelon (E.), « Le tombeau du roi Childéric et les origines de l’orfèvrerie cloisonnée », Mémoires de la Soc. des Antiquaires de France, 8e série, VI, 1919-1923, pp. 1-112.

Bertaux (E.), « L’émail de Saint-Nicolas de Bari », Monuments et mémoires publiés par l’Académie des Inscr. et B. L., 1899.

Buchthal (H.), « A note on Islamic enamelbed metalwork and its influence in the Latin West », Ars Islamica, XI-XII, 1947.

Bulliot (J.), « L’art de l’émaillerie chez les Eduens », Mémoires de la Société Eduenne, 1875, pp. 439-479.

Dalton (O. M.), « Sur un reliquaire d’or émaillé », Recueil d’études... N. P. Kondakov, Prague, 1926.

— « Some early brooches of cloisonné enamel in the British Museum », The Antiquaries Journal, 1904, pp. 64-78.

— « Byzantine enamels in M. Pierpont Morgan’s collection », The Burlington

Magazine, XXI, 1912.

Day (L. F.), Enameling. A Comparative Account of the Development and Practice of the Art, Londres, 1907.

Ebersolt (J.), « L’aiguière de Saint-Maurice en Valais », Syria, IX, 1928, pp. 31-39.

Falke (O. von), « Kupferzellenschmelz im Orient und in Byzanz », Monatshefte für Kunst Wissenschaft, Leipzig, 1909.

Falke (O. von) et Frauberger (H.), Deutsche Schmelzarbeiten des Mittelalters und andere Kunstwerke der Kunsthistorischen Ausstellung zu Düsseldorf 1902, Francfort-sur-le-Main, 1906.

Gauthier (S.), « Émaillerie mosane et émaillerie limousine aux xiie et xiiie siècles », in : L’Art mosan, 1953, pp. 127-138.

— Les émaux limousins champlevés des xiie, xiiie et xive siècles, Paris, 1950.

Grünwald (J.), « Beiträge zu der Geschichte des Emails und der modernen Emailliertechnik », Archiv für die Geschichte der Naturwissenschaften und der Technik, 1909, p. 124.

Henry (F.), « Émailleurs d’Occident », Préhistoire, II, 1935, pp. 65-143.

Hildburgh, Medieval Spanish Enamels, Oxford-Londres, 1936.

Kondakov (N.), Histoire et monuments des émaux byzantins, (Coll. de A. W. Zwenigorodskoï), Francfort, 1892.

Labarte (J.), Recherches sur la peinture en émail dans l’Antiquité et au Moyen Age, Paris, 1856.

Lasteyrie (F. de), « Des origines de l’émaillerie limousine », Bulletin de la Soc. Archéologique et Historique du Limousin, XII, 1862, pp. 101 et suiv.

Linas (C. de), Les origines de l’orfèvrerie cloisonnée. Recherches sur les divers genres d’incrustation, la joaillerie et l’art des métaux précieux, Paris, 1877-1887, 3 vol.

— « Gourde antique en bronze émaillé », Gazette Archéologique, IV, 1884.

— Orfèvrerie mérovingienne. Les œuvres de saint Eloi et la verroterie cloisonnée, Paris, 1864.

— Notice sur quelques émaux byzantins du xie siècle conservés au musée national de Pesth (Hongrie), Paris, 1868.

Marquet de Vasselot (J. J.), « Les émaux limousins à fond vermiculé (xiie et xiiie siècles) », Revue Archéologique, 4e série, VI, 1905.

Rosenberg (M.), « Erster Zellenschmelz nördlich der Alpen », Jahrbuch des kgl. preussischen Kunstsammlungen, 1918, pp. 1-50.

— Zellenschmelz, Francford, 1921.

Rupp (H.), Die Herkunft der Zelleneinlage, Bonn, 1937.

Schulz (J.), Der byzantinische Zellenschmelz, Francfort, 1890.

Selch (J.), « Geschichte und Technik des Metallemails », Mitteilungen des Erzherzog-Rainer-Museums, Brünn, 1908, p. 17.

Toesca (P.), « Cimeli bizantini », L’Arte, Rome, 1906, fasc. 1, pp. 35-44.

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540