Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le paradoxe du vote

 | 
Tarik Tazdaït
, 
Rabia Nessah

Annexe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Citations d’auteurs non économistes favorables à l’ouvrage de Von Neumann et Morgenstern à une époque où rares étaient les économistes français à utiliser les jeux1.

Jacques Lacan (1966a, [1953], p. 287) :

« Mais la mathématique peut symboliser un autre temps, notamment le temps intersubjectif qui structure l’action humaine, dont la théorie des jeux, dite encore stratégie, qu’il vaudrait mieux appeler stochastique, commence à nous livrer les formules ».

Jacques Lacan (1966b, p. 860) :

« Dans des sciences autrement valables, mêmes si leur titre est à revoir, nous constatons que de s’interdire l’illusion archaïque que nous pouvons généraliser dans le terme de psychologisation du sujet n’en entrave nullement la fécondité. La théorie des jeux, mieux dite stratégie, en est l’exemple, où l’on profite du caractère entièrement calculable d’un sujet strictement réduit à la formule d’une matrice de combinaisons signifiantes ».

Claude Lévi-Strauss (1958, p. 310) :

« Dans divers domaines : logique ma...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540