Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le paradoxe du vote

 | 
Tarik Tazdaït
, 
Rabia Nessah

4. Vote expressif

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On aimerait tous voter pour le meilleur mais… il ne fait jamais partie des candidats.
Kim Hubbard

Dans le prolongement proposé par William Riker et Peter Ordeshook (1968) de l’équation du calcul de vote d’Anthony Downs (1957), toute l’originalité a été de combiner deux aspects de l’acte de vote : l’aspect instrumental (i.e. l’individu vote pour influencer le résultat des élections) et l’aspect expressif (i.e. l’individu vote pour d’autres raisons que celle d’influencer le résultat des élections). Du point de vue purement instrumental, l’introduction d’un élément expressif (en l’occurrence, le sens du devoir) réduit la portée du modèle. Pourtant de ce qui semble être une faiblesse (une ouverture, ou une brèche) est née une littérature qui s’est posée en alternative à la logique d’un vote instrumental, pour lui préférer des explications en termes de vote expressif. Le vote n’est plus vu comme un choix entre le candidat A1 et le candidat A2 mais, plutôt, comme un choix entre exprimer une...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable