Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le paradoxe du vote

 | 
Tarik Tazdaït
, 
Rabia Nessah

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La participation [aux élections] est-elle le paradoxe qui a mangé la théorie du choix rationnel ?1
Bernard Grofman

Choix rationnel et science politique

Dans le prolongement de Kenneth Arrow (1951), au cours de la période 1957-1965, cinq ouvrages publiés par Anthony Downs (1957), Duncan Black (1958), William Riker (1962), James McGill Buchanan et Gordon Tullock (1962) et Mancur Olson (1965) ont offert un regard nouveau sur la science politique en abordant cette discipline sous l’angle d’une méthodologie empruntée à la science économique, en l’occurrence la théorie du choix rationnel. Pour ces auteurs, le choix de cette méthode était en soi naturel car, mis à part Riker, tous étaient économistes.

Dans sa version simplifiée, la théorie du choix rationnel décrit un homme économique (homo œconomicus) rationnel dans le sens où, étant donné ses croyances, ses choix reflètent la poursuite de son propre intérêt. La rationalité va alors de pair avec un comportement maximisateur : parmi les différ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable