Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'affaire Bomarzo

 | 
Esteban Buch

« Freud dit que l’instinct de mort est muet, est silence »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Freud dit que l’instinct de mort est muet, est silence. » Bien des choses restent à découvrir sur l’affaire Bomarzo, dont une qui est un véritable mystère. Parmi les papiers d’Alberto Ginastera conservés par sa veuve Aurora Nátola, figure le manuscrit dactylographié de sa conférence à l’Institut Di Tella du 1er août 1967, « Comment et pourquoi j’ai écrit Bomarzo ». Avec ce texte, se trouvent sept autres feuillets, numérotés de manière indépendante, dépourvus de titre, de date et de signature. Ces pages, qui ne sont mentionnées dans nul autre document sur l’opéra, sont un commentaire psychanalytique de l’œuvre ou, plus précisément de la personnalité de son protagoniste, Pier Francisco Orsini. Naturellement, l’histoire de sa névrose remonte à son enfance :

Pour Pier Francesco l’immortalité est la possibilité de pouvoir sauver sa virilité. Face à la destruction totale que lui fait subir le viol, il commence sa quête de l’immortalité. Il cherche à récupérer le narcissisme perdu avec la...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540