Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'affaire Bomarzo

 | 
Esteban Buch

Le roman Bomarzo, de Manuel Mujica Lainez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le roman Bomarzo, de Manuel Mujica Lainez, est dédié « au peintre Miguel Ocampo et au poète Guillermo Whitelow, avec qui [il a] visité Bomarzo pour la première fois le 13 juillet 1958 ». Cette découverte a lieu au cours d’un long voyage en Europe qui l’amène en Espagne, en France, en Roumanie. En Italie, Mujica Lainez se rend d’abord à Venise, ensuite à Milan, à Spoletto, et enfin à Rome, où il rencontre Alberto Moravia et Pier Paolo Pasolini. De la capitale italienne, il envoie au nouveau président argentin Arturo Frondizi sa démission du poste de directeur général des Relations culturelles du ministère des Affaires étrangères, où l’avait nommé la révolution dite « Libertadora » qui, en 1955, avait renversé le général Perón par un coup d’État militaire1. Le lendemain, il visite les jardins de Bomarzo, ce lieu qu’il a découvert quelques années plus tôt grâce à un reportage paru dans un journal de Buenos Aires. « La végétation a tout envahi, et pour accentuer le mystère les monstres ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540