Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Passions révolutionnaires

 | 
Hamit Bozarslan
, 
Gilles Bataillon
, 
Christophe Jaffrelot

Le Moyen-Orient

Heurs et malheurs des passions révolutionnaires

Hamit Bozarslan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans un passé à la fois très proche de nous, mais déjà si lointain, le Moyen-Orient faisait peur au monde occidental non pas parce qu’il était islamique, encore moins islamiste, mais dans la mesure où il constituait un territoire des radicalismes pour les « damnés de la terre », résolument ancrés à gauche. Référence pour les passions et imaginaires révolutionnaires à travers le monde, il s’inspirait, à son tour, d’un « ailleurs » à géométrie variable, allant de l’Asie du Sud à l’Amérique latine.

Illustrons notre propos en prenant l’exemple de Leyla Khaled, avant d’y revenir plus en détail. Née en 1944 à Haïfa, cette Palestinienne qui passa à la postérité comme membre d’un commando responsable du détournement de quatre avions en 1969, expliquait ainsi les raisons de son engagement :

Le Che a vécu en héros et il est mort en héros. Et moi, une « révolutionnaire », je vivais dans la tranquillité du lointain Koweït alors que mon peuple avait besoin de révolutionnaires et de héros du calibr...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540