Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La seconde vie des bébés morts

 | 
Dominique Memmi

5. Valorisation de l’enfant et souffrance des mères

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ici s’arrete notre inventaire raisonné des premières explications possibles-toutes quelque peu décevantes-auxquelles attribuer la mutation des pratiques hospitalières autour des fœtus et bébés morts. Quid alors des autres raisons ? Il en est une, fondamentale : la reconnaissance sociale – historiquement située – accordée à la souffrance des mères face à l’inaboutissement du « désir d’enfant », ou mieux, du « projet d’enfant ». Mais il aura fallu pour cela qu’un certain nombre de soignants-et notamment de soignantes-se trouvent en situation de contribuer à cette reconnaissance.

La reconnaissance de la souffrance des mères

Tous-médecins, sages-femmes, psychologues en France, auteurs d’enquêtes à l’étranger, voire de recherches de sciences humaines – s’accordent au moins aujourd’hui sur un point : le caractère insoutenable de la douleur des mères face à un projet d’enfant non abouti.

Les pionniers

La plupart des enquêtes, anglophones ou francophones, portant sur la mort périnatale commence...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable