Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Leçons politiques de l'épidémie de sida

 | 
Nicolas Dodier

Première partie. L'enclavement de la modernité thérapeutique

3. La mise en place de la cause moderne-libérale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’ensemble du travail politique autour des institutions médicales et scientifiques du sida a été fortement marqué par ce qui s’est joué dans les toutes premières années, lorsque l’alerte a été lancée concernant une nouvelle épidémie. Au-delà de la menace sanitaire, les énergies se mobilisent alors autour de la question de la stigmatisation. Avec l’épidémie, une mise à l’index des personnes infectées ou susceptibles de l’être va-t-elle se développer ? Des malades non soignés ou enfermés, des salariés licenciés, des amis mangeant à part, des séropositifs reconduits à la frontière ? Et jusqu’à quel point le souci de protection sanitaire ne sert-il pas de prétexte pour mettre en cause des personnes déjà exposées à la stigmatisation et qui s’avèrent de fait aux premières lignes de l’épidémie : homosexuels, toxicomanes, immigrés, prostituées ? Face à ces inquiétudes se met en place très tôt, dans la sphère publique, l’option moderne libérale. Une fonction précise est alors affectée aux in...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540