Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De l'imagination historique

 | 
Nikolay Koposov

Préface

François Hartog

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Voici un livre qui pose une question simple autant qu’inhabituelle : comment pensent les historiens ? Une fois écartée la plaisanterie facile : « Ah, parce qu’ils pensent ? Alors, ils le cachent bien », eux qui ont, de surcroît, une longue tradition de s’en défendre : « Les faits, monsieur, leur établissement, la reconstitution aussi précise que possible de ce qui s’est passé, voilà tout notre métier ». Avec son ironie à l’endroit des maîtres de la Sorbonne, Charles Péguy ne relevait-il pas, il y a plus d’un siècle déjà : « D’une manière générale, il vaut mieux qu’un historien commence par faire de l’histoire [...] sans méditer sur les limites et les conditions de l’histoire [...] Autrement il n’y aurait jamais rien de fait » ?

Nikolay Koposov voudrait-il réactiver un vieux débat, joué et rejoué tant de fois entre l’historien et le philosophe, récrire les rôles, faire jouer l’historien à contre-emploi et faire mentir Péguy, en donnant au greffier un premier rôle ? Nullement. Car son ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable