Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Défis contemporains de la parenté

 | 
Enric Porqueres i Gené

Troisième partie. Corps, personne et parenté face aux nouveaux enjeux de la reproduction

La vie sociale du sang et des gènes

Jeanette Edwards

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il existe deux principales approches anthropologiques des conséquences de l’innovation dans les biotechnologies de la reproduction humaine : selon la première, celles-ci marqueraient un changement radical dans la filiation alors que selon la deuxième, elles n’apporteraient rien de nouveau1. Dans les deux cas, les domaines du « biologique » et du « social » demeurent intacts et doués d’une même importance heuristique. Ethnographiquement cependant, il n’est pas certain qu’une distinction claire et nette puisse être facilement défendue. À la lecture des analyses ethnographiques de la parenté dans l’Europe contemporaine, force est de constater que ce qui est considéré comme relevant du « naturel » et ce qui apparaît comme relevant du « social » – et, par voie de conséquence, les aspects de la parenté que le chercheur devra définir comme biologiques ou comme sociaux – sont loin d’être nécessairement prévisibles. Dans cette contribution, je m’intéresse à la parenté conçue aussi bien comme...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540