Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’unité du droit

 | 
Rainer Maria Kiesow

4. Le cas du droit : une réaction vitale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le droit est le plus froid des monstres froids.

Dans la théorie des signes, on a rarement fait attention aux signes de ponctuation. Pourtant, il y a parmi ces signes pour ainsi dire mineurs des cas bizarres. « Sans, souci. » C’est ce qui est écrit en lettres d’or à Postdam sur le célèbre château du Prussien archétypique, Frédéric le Grand. Plus exactement : Sans [virgule] souci [point]. Pourquoi la virgule, pourquoi le point ? Ou un titre d’aujourd’hui qui pourrait servir d’intitulé de ce qui suivra ici :

Les juges francfortois, le cannibale, la femme battue et les handicapés. Sans cas, la théorie du droit ne sert à rien ?

La première virgule pourrait faire l’objet d’une interprétation étendue. Est-ce le début d’une énumération ? La virgule prend-elle la fonction des deux-points ? Désigne-t-elle une pause ? Dans les trois cas, il en résulterait une certaine confusion, voire l’identification des juges de Francfort avec les trois types d’êtres humains qui suivent grammaticalement. Pour ê...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable