Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mariage de même sexe et filiation

 | 
Irène Théry

Première partie. Mariage et adoption pour les couples de même sexe : la distinction masculin/féminin abolie ?

« Ouverture » ou « redéfinition » du mariage civil ?

Irène Théry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Seule une analyse prenant en compte non seulement le droit positif actuel, mais l’histoire longue qui lui donne son sens, permet de comprendre pourquoi il allait de soi, il y a deux siècles, que le mariage civil fût par définition l’union d’un homme et d’une femme, et pourquoi aujourd’hui cette évidence a cessé d’en être une. C’est parce que le mariage a d’ores et déjà changé. Alors que naguère encore le cour de cette institution était la présomption de paternité, aujourd’hui ce n’est plus le cas : le cour du mariage contemporain n’est plus la présomption de paternité, c’est le couple.

Rappel historique

On a invoqué parfois l’absence de définition du mariage dans le Code civil français pour affirmer qu’il ne serait pas acquis juridiquement que le mariage républicain soit l’union d’un homme et d’une femme. Cette hypothèse fut même à l’origine de ce qu’on a nommé le « mariage de Bègles ». Pourtant, les raisons de cette absence sont parfaitement connues des historiens, et il se trouve qu...

Auteur

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540