Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Évidence de l’histoire

 | 
François Hartog

Seconde partie. Évidences modernes

3. Querelles du récit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire raconte ? Non, c’est Alain Decaux qui raconte, racontait plutôt. N’a-t-il pas représenté pour beaucoup, sur nos écrans de télévision des années 1970, le visage et la voix de l’histoire ?1 Ne vantait-on pas justement ses talents de conteur ? D’ailleurs ne trouve-t-on pas sous la plume d’historiens professionnels, désireux de faire connaître un livre d’histoire, qu’il se lit comme un roman ? On le lit d’un bout à l’autre, livre universitaire, sérieux, il échappe à l’ennui supposé du genre. Dans cette formule louangeuse, aussi usée que fréquemment employée, tout tient dans le comme. Moi, qui vous le recommande, à vous lecteurs non spécialistes, je vous garantis qu’il s’agit bien d’histoire – d’événements réellement advenus, d’un phénomène historique véritablement expliqué, d’archives inédites dépouillées, de connaissances nouvelles effectivement apportées –, mais, nonobstant ou en plus, le livre se lit. Le montage, l’intrigue, l’écriture font que vous, lecteurs, vous pouvez ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540