Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une catastrophe ordinaire

 | 
François Dedieu

Première partie. Alerte et risque scélérat

2. Routine et vigilance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les alertes diffusées par Météo France dans la matinée du 27 n’ont que peu d’écho au sein du réseau de la sécurité civile. Les différents acteurs concernés ont poursuivi leurs activités quotidiennes comme si de rien n’était. Pris dans leur routine, les agents se sont-ils montrés moins attentifs à ces messages ? En effet et a priori, on peut opposer la routine à la vigilance : d’un point de vue général, se montrer vigilant induit une inquiétude permanente aux signaux de l’environnement pouvant conduire, comme le font remarquer Francis Chateauraynaud et Didier Torny (2013), à la paranoïa ou la névrose obsessionnelle. D’un point de vue plus pratique, cette forme « limite » de vigilance s’oppose aux besoins de stabilité des activités quotidiennes des organisations, qui impliquent d’exercer un tri des signaux de l’environnement (Ménard, 1997). Mieux, comme l’ont montré Karl E. Weick (1995) et Bernard Conein (1998), les techniques et les instruments des organisations et les schémas répéti...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540