Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Devenir chercheur

 | 
Moritz Hunsmann
, 
Sébastien Kapp

Cinquième partie. Le chercheur engagé : positionnement éthique et exigences scientifiques

Faire des sciences sociales, un acte de création

Jean-François Bayart

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les stratégies dites de Bologne et de Lisbonne de l’Union européenne ont imposé à la recherche de l’Ancien Continent les règles du new public management, ses techniques quantitativistes d’évaluation en termes d’étalonnage (benchmarking) et de bibliométrie, ses modalités de bureaucratisation néolibérale par un recours généralisé à la contractualisation sous forme de projets et d’appels d’offres, sa surexploitation d’une jeune main – d’œuvre scientifique de plus en plus privée de statut et précarisée1. En 2009, la réforme dite de l’« autonomie des universités » – qu’il eût mieux valu nommer réforme de l’« autonomie des présidents d’université » puisqu’elle tend à ériger ceux-ci en patrons, forts d’une nouvelle technostructure de chargés de mission et de directeurs, et à les émanciper du principe de la collégialité – a consacré cette évolution en France. Elle s’est accompagnée de mesures d’affaiblissement et de contournement des institutions scientifiques historiques telles que le Cent...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540