Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Avant le genre

 | 
Emmanuel Désveaux

Deuxième partie. L’Australie

8. Du totémisme au dualisme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« [Les hommes] boivent jusqu’à la lie toute l’amertume de leur calice ; ils ont beau la verser d’un vase à un autre, se consoler d’une passion par une passion nouvelle, d’une perte par un nouvel attachement, d’une disgrâce par de nouvelles espérances, l’amertume les suit partout ; ils changent de situation, mais ne changent pas de supplice. »
Massillon, Ouvres

On l’aura compris : l’histoire de l’anthropologie australianiste pourrait se décrypter comme une entreprise de longue haleine visant à la déconstruction du totémisme, cette théorie foncièrement primitiviste qu’avait forgée Frazer, sous l’influence de son ami Robertson Smith, théologien et spécialiste de l’Ancien Testament. Le paradigme associait segmentation sociale, ancestralité animale et interdit alimentaire. Ce dernier occupait une fonction déterminante dans le schéma car il était synonyme d’un rejet de toute forme de cannibalisme, même dérivée. On ne se mange pas soi-même. Un tel rejet illustrait en effet pour ces théoricie...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540