Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire des sciences sociales. Généraliser

 | 
Emmanuel Désveaux
, 
Michel de Fornel

Troisième partie. Généralisation et historicités

Origines légales et histoire

Quelques remarques à partir de l’histoire des procédures de faillite

Pierre-Cyrille Hautcœur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les sciences juridiques et économiques partagent une longue vie commune, et visent souvent moins à comprendre le monde social qu’à aider à son contrôle. Au cours de cette vie remplie d’infidélités et de jeux de domination, juristes et législateurs ont longtemps traité l’économie en science auxiliaire justifiant aisément des choix politiques. Plus récemment, l’économie, ayant dans une large mesure unifié ses bases épistémologiques et méthodologiques et renforcé son aura scientifique via un « détour de production » par la modélisation, se propose désormais de relire (et de réviser) non seulement des lois particulières mais aussi les systèmes juridiques dans leur ensemble, grâce à ses modèles théoriques et à ses instruments empiriques. Sur le plan théorique, cette opération passe par la lecture des droits à travers un petit nombre d’outils conceptuels fortement discriminants. Empiriquement, de multiples méthodes statistiques et économétriques sont mises en œuvre. En particulier, la com...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540