Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire des sciences sociales. Généraliser

 | 
Emmanuel Désveaux
, 
Michel de Fornel

Deuxième partie. Horizons d’universalité

La décision des collectifs

Philippe Urfalino

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce grand corps tous les ans change d’âme et de cœurs,
C’est le même sénat, et d’autres sénateurs.
Corneille, Tite et Bérénice, acte V, scène ii.

Qu’est-ce qu’une décision collective ? La décision collective est la coordination de plusieurs individus pour déterminer ensemble un choix qu’ils ne peuvent faire séparément, telle est la réponse dominante des sciences sociales à cette question. Bien que saisissant une part importante de ce qui est en cause, cette réponse me paraît insuffisante. L’ambition de ce texte est de montrer que la décision collective suppose un type d’agent particulier, que l’on peut appeler « corps » ou « collectif ». La pluralité des participants à la décision doit appartenir à une telle entité collective. En somme, la décision collective serait la décision des collectifs.

Prendre au sérieux la définition de la décision collective revient à se poser une question que les sciences sociales ont régulièrement à reformuler : quel est le degré d’extension d’un concept ou d...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540