Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire des sciences sociales. Comparer

 | 
Olivier Remaud
, 
Jean-Frédéric Schaub
, 
Isabelle Thireau

Troisième partie. L’acte comparatiste

Le regard

Stéphane Breton

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tout autour de nous, une abondance d’images. Jamais il n’y en a eu autant ni si peu vues, usées qu’elles sont et que nous sommes par l’habitude. Venues du cinéma et de la photographie, elles paraissent appartenir à un monde séparé du nôtre et flotter dans une éternité intouchable. Contrairement aux mots, elles ne viendraient pas d’une pensée, d’un acte, d’une énonciation. Elles ne semblent pas prises mais seulement présentées. Leur ontologie est celle de la préexistence.

La préexistence, voilà qui est bien différent de la représentation. Nous ne doutons pas devant un tableau que nous avons affaire à un ouvrage. Mais la prise de vues, qu’elle soit photographique ou cinématographique, a quelque chose d’automatique qui porte l’analogie à un absolu. L’image moderne est un morceau du monde. Elle n’est pas faite de main d’homme. Elle n’est pas l’œuvre d’un regard.

En réalité, c’est le spectateur qui est réticent à l’admettre tant qu’il joue le jeu de la fiction. Rien n’est plus gênant que d...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable