Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De l’artification

 | 
Nathalie Heinich
, 
Roberta Shapiro

Première partie. Enquêtes

Les metteurs en scène de théâtre entre réussite sociale et remise en cause ontologique

Serge Proust

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Toute représentation théâtrale repose sur une nécessité fonctionnelle minimale de coor-dination ; il faut définir les entrées et les sorties des comédiens, « construire » les décors, etc. Certaines des prescriptions sont contenues dans le texte (l’ordre d’apparition des personnages détermine celui des comédiens) ou dans les didascalies, parfois très générales (« La scène est à Paris1 »). Jusqu’à la fin du xixe siècle, cette tâche est le fait des directeurs des théâtres2, des comédiens connus ou des auteurs, ces différents groupes revendiquant la prééminence de leurs principes. Un avocat, et auteur dramatique, indique ainsi que la mise en scène « constitue une partie de l’œuvre dramatique, aussi les avis et conseils que l’auteur donne à cet égard doivent être scrupuleusement suivis3 ».

Symptomatiquement, le metteur en scène est une figure absente de l’organisation professionnelle que cet auteur décrit dans son Code du théâtre.

À partir de la fin du xixe siècle, une série de ruptures es...

Auteur

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable