Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La tentation du corps

 | 
Dominique Memmi
, 
Dominique Guillo
, 
Olivier Martin

Seconde partie. Les disciplines

Les avatars de l’organisme

dans les sciences sociales françaises

Dominique Guillo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En quelques décennies, le corps est redevenu l’un des objets d’étude privilégiés des sciences sociales en France. Nombre de publications, destinées à un public scientifique mais aussi à un auditoire plus large, lui sont aujourd’hui consacrées, en anthropologie, en sociologie ou en histoire. Cet intérêt nouveau – ou renouvelé – pour le corps suggère d’emblée une interrogation. Après avoir longuement et vivement rejeté la référence à la biologie pour expliquer les phénomènes sociaux, les sciences sociales françaises seraient-elles gagnées à leur tour, à la suite des pays anglo-saxons, par la tentation d’expliquer ces phénomènes au moyen de modèles naturalistes ? Accorderaient-elles ainsi un pouvoir causal aux phénomènes organiques au sens large, par une volonté de dialoguer avec les sciences de la vie ou de tenir compte de leur acquis ?

En parcourant l’histoire de la réception récente en France des théories naturalistes – ce que l’on propose de faire dans les pages qui suivent –, on se...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable