Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’exil russe

 | 
Catherine Gousseff

Troisème partie : Entre l’asile et l’exil : les fondements d’une distinction

Chapitre 8. L’émergence d’une existence juridique : une collaboration des acteurs institutionnels et des acteurs communautaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’arrivée en masse d’exilés russes dans l’Europe des années vingt donne lieu à la première grande concertation internationale sur le statut de réfugié, sur les droits que ce statut recouvre et les devoirs de protection qui incombent aux pays d’accueil. Cette décennie est un moment important dans l’histoire institutionnelle de l’asile. De toléré, voire implicitement protégé par l’État d’accueil, le réfugié devient considéré dans ses droits. Sous l’auspice de la SDN l’Europe engage sa responsabilité.

Les différentes étapes qui ont abouti à l’existence juridique et administrative du réfugié se confondent avec la chronologie des actions engagées par les gouvernements à l’égard des émigrés russes, appréhendés comme le premier groupe de réfugiés de l’après-guerre. L’analyse de la prise en charge des Russes permet donc de reconstituer les préoccupations, les objectifs, les intérêts nationaux et internationaux qui ont joué pour faire place au réfugié moder...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable