Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’exil russe

 | 
Catherine Gousseff

Première partie. Les exilés russes, un défi dans l’Europe de l’après-guerre

Chapitre premier. De l’exode à l’exil genèse et scénario de la dispersion russe en Europe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le temps des troubles

L’histoire des réfugiés russes s’initie dans le « temps des troubles » qui, de 1917 jusqu’à l’orée de la décennie suivante, a ensanglanté la Russie. Certes cristallisée autour de la Révolution d’Octobre, vécue ou remémorée comme le moment du grand divorce russe et des luttes fratricides, la période s’est néanmoins caractérisée par une succession de bouleversements où se sont enchevêtrés des conflits d’intérêts et d’identités si divers qu’aujourd’hui encore la synthèse en est malaisée. La Grande guerre à laquelle la Russie est mêlée jusqu’en mars 1918, l’effondrement de l’Empire et l’exacerbation des forces centrifuges, la guerre civile (celle-ci englobant aussi bien la radicalité des oppositions politiques que les interventions étrangères, les conflits nationaux ou les contentieux de voisinage), donnent les dimensions internationales, nationales et très locales de l’histoire chaotique de la Russie au cours de ces années.

L’image d’une lutte sanguinair...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable