Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de la prospective culturelle

 | 
Augustin Girard

Repères chronologiques d’Augustin Girard (1926-2009)

Texte intégral

1Agrégé de l’Université

21962-1963 À la demande de Jacques Delors, création auprès du ministère des Affaires culturelles d’une cellule d’études – futur Services des études et recherches (SER) – chargée de pallier le manque de données précises chiffrées.

31962-1965 Rapporteur du groupe « Action culturelle » du IVe Plan.

41963 Dans le cadre d’une coopération avec le Commissariat général du Plan, il crée une cellule d’études et de recherches au ministère des Affaires culturelles, qui deviendra le Service des études et recherches (SER) en 1968, puis Département des études et de la prospective (DEP) en 1986, enfin Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) en 2004.

51964 Publication d’études sur les comptes culturels, les Maisons de la culture, la politique culturelle de villes, les publics… et de travaux à dimension internationale.

61966 Membre de la Délégation française à la Conférence générale de l’Unesco qui adopta la Déclaration des principes de la coopération culturelle internationale.

71968 Rapporteur de la commission « Sciences et culture » à la XVe conférence générale de l’Unesco.

81968 Le SER est créé officiellement.

91969 Premier numéro du bulletin Développement culturel.

101970 et 1972 Rapporteur général des conférences des ministres de la Culture à Venise et à Helsinki.

111970-1980 Directeur du programme « Développement culturel » du Conseil de l’Europe et membre de la délégation française aux conférences internationales des ministres de la Culture.

121971-1975 Rapporteur général adjoint de la Commission des affaires culturelles du VIe Plan.

131973 Première enquête par sondage sur les pratiques culturelles (renouvelée en 1981, 1989, 1997 et 2008).

141974-1975 Premières enquêtes sur les dépenses culturelles de l’État et des collectivités.

151975-1984 Participation au programme statistique de l’Unesco. Une action concertée « DGRST/Fondation pour le développement culturel » conforte budgétairement le SER.

161977 Publication des premiers annuaires statistiques thématiques de la culture.

171980 Publication du premier annuaire statistique global « Des chiffres pour la culture ».

181981 Rapporteur adjoint de la commission d’orientation sur les problèmes de l’audiovisuel présidée par Pierre Moinot.

191982 Multiplication par sept du budget du SER.

201984 Création de Circle (Centre d’information et de recherches sur la culture et la liaison documentaire en Europe) par le DEP et ses partenaires européens. Le DEP est chargé de réaliser Circular. Lettre de Circle/CIRCLE Newsletter, publication bi ou trilingue de recherche et documentation sur les politiques culturelles. En 1998, Circular est réalisé sous la responsabilité du DEP en collaboration avec la fondation Boekman (membre néerlandais de Circle). Circular cesse de paraître en 2002.

211984-1988 Professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Université Paris I.

221984-1989 Participe, à travers la réalisation d’études sur les politiques culturelles territoriales, à la réflexion puis à la création, en 1989, de l’Observatoire des politiques culturelles (OPC). Il en devient le vice président fondateur.

231985 Membre du groupe de pilotage du programme d’évaluation des politiques culturelles en Europe mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.

241986 Le SER devient DEP. Informatisation du centre de documentation et création d’un thésaurus du domaine culturel. Création d’un conseil ministériel des études auprès du ministre de la Culture et de la Communication.

251989 Première édition de Chiffres clés, annuaire synthétique de chiffres sur la culture.

261993 Départ à la retraite. À la demande du ministre, il crée le Comité d’histoire et en est le président jusqu’en 2007.

271993 Départ à la retraite d’Augustin Girard. Marc Nicolas lui succède, remplacé en 1997 par Paul Tolila, puis en 2005 par Philippe Chantepie, actuel chef du DEPS.

281995 Première réunion sur les statistiques culturelles européennes, organisée à l’initiative du DEP en vue d’étudier les conditions d’une coopération statistique européenne. Le DEP, collaborant avec l’Insee depuis 1972, devient service statistique ministériel (SSM).

291997 Participation du DEP au groupe de travail sur les statistiques culturelles en Europe sous l’égide d’Eurostat service statistique international.

302005 Le DEP, devenu DEPS en 2004, précédemment rattaché à la Direction de l’administration générale, est intégré à la Délégation au développement et aux affaires internationales (DDAI).

312006 Le DEPS, rattaché au Secrétariat général, refond son programme de moyen terme sur cinq axes d’analyse transversale : dynamiques des activités, de l’emploi et du travail; évolution des pratiques, des publics et des consommations; modes de transmission et de légitimation; organisation de la création, de la production, de la diffusion et des marchés; analyse des politiques, interventions publiques, régulations. Eurostat lui confie la réalisation de Cultural Statistics, premier ouvrage sur les statistiques culturelles européennes harmonisées (27 États membres).

322007 Réorganisation et dématérialisation des publications : « culture chiffres », « culture études », « culture prospective » et « culture méthodes ».

332009-2010 Le DEPS réalise un exercice de prospective sur la politique culturelle en 2030. Il appuie la création d’un Groupement d’intérêt scientifique (GIS) « Médias et culture numériques », associant les disciplines sociologique, économique, juridique, etc.

© Département des études, de la prospective et des statistiques, 2010

Creative Commons - Attribution-NonCommercial 3.0 Unported - CC BY-NC 3.0

Lire

Open access