Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’enseignement spécialisé de la musique, de la danse et de l’art dramatique en 2008-2009

 | 
Bruno Dietsch
, 
Marie-Françoise Sotto

L’enseignement spécialisé de la musique, de la danse et de l’art dramatique en 2008-2009

Special education in music, dance and the dramatic arts in 2008-2009

Texte intégral

1Ce classement permet aux établissements de bénéficier du label correspondant et soumet en contrepartie leur activité à un contrôle exercé par le Service de l’inspection de la Direction générale de la création artistique.

2L’analyse statistique de l’enseignement spécialisé de la musique, de la danse et de l’art dramatique est fondée sur une enquête portant sur 137 établissements classés de France métropolitaine : 36 conservatoires à rayonnement régional (CRR) et 101 conservatoires à rayonnement départemental (CRD) (voir ci-contre « Présentation du champ »). Réalisée par le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) pour l’année scolaire 20082009 et pour l’année budgétaire 2008, elle met en lumière les évolutions principales concernant les enseignements artistiques depuis la précédente enquête relative à l’année scolaire 2006-2007 et à l’année budgétaire 2006.

Présentation du champ

Le classement des établissements d’enseignement public de la musique, de la danse et de l’art dramatique distingue désormais trois types d’établissement (décret n° 20061248 du 12 octobre 2006) :

* les conservatoires à rayonnement régional (CRR) qui se substituent aux anciens conservatoires nationaux de région (CNR) ;

* les conservatoires à rayonnement départemental (CRD) qui se substituent aux anciennes écoles nationales de musique (ENM) ;

* les conservatoires à rayonnement communal ou intercommunal (CRCI), qui se substituent aux anciennes écoles de musique municipales agréées. Ces structures, de taille plus réduite, ne sont pas incluses dans la présente enquête.

Presque 155 000 élèves en 2008-2009 et une croissance continue des effectifs au cours des huit dernières années

  • 1 Effectif sans double ou triple comptes (élèves inscrits dans deux ou trois départements à la fois : (...)
  • 2 Un enseignant est compté autant de fois qu’il enseigne dans des établissements différents.

3Outre l’enseignement de la musique dispensé par les 137 établissements, 113 écoles possèdent un département de danse et 75 un département d’art dramatique. Au cours de l’année scolaire 20082009, les CRR et CRD ont accueilli pour l’ensemble de ces enseignements 154 608 élèves1 ; la plupart d’entre eux (86 %) viennent acquérir une formation musicale, soit 136 877 inscrits en musique, contre 19 020 en danse et 3 296 en théâtre. L’ensemble de ces établissements a procuré 8 500 postes à des enseignants en musique, 638 en danse et 136 pour l’art dramatique2.

Tableau 1 – Répartition régionale des enseignements de musique, de danse et de théâtre au sein des CRR et des CRD* (année scolaire 2008-2009)

Tableau 1 – Répartition régionale des enseignements de musique, de danse et de théâtre au sein des CRR et des CRD* (année scolaire 2008-2009)

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Tableau 2 – Nombre d’élèves et d’enseignants de musique, de danse et d’art dramatique dans les CRR et CRD de 1993-1994 à 2008-2009

Tableau 2 – Nombre d’élèves et d’enseignants de musique, de danse et d’art dramatique dans les CRR et CRD de 1993-1994 à 2008-2009

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

4Durant la période comprise entre les années scolaires 1996-1997 et 1999-2000, le nombre d’élèves inscrits dans les établissements classés avait connu une diminution, imputable essentiellement à un tassement de l’enseignement musical dans les écoles nationales de musique (ENM, actuels conservatoires à rayonnement départemental). Après s’être stabilisé en 2000-2001, l’effectif d’élèves suivant un enseignement musical croît à nouveau depuis l’année scolaire 2003-2004 (graphique 1). Ajoutée à la croissance soutenue du nombre d’élèves danseurs et d’élèves comédiens, cette progression permet de confirmer la tendance à la hausse des effectifs totaux constatée depuis huit ans ; l’effectif moyen par établissement s’élève ainsi à 1 162 élèves pour 2008-2009, tous les CRR (sauf 1) accueillant plus de 1 000 élèves, la plupart des CRD comptant entre 500 et 1 500 élèves.

5Parallèlement, l’effectif d’enseignants n’a jamais cessé de progresser depuis 1992-1993, accompagnant la mise en œuvre d’actions de plus en plus diversifiées : interventions à destination des publics scolaires, diffusion, etc.

Graphique 1 – Indice d’évolution des effectifs d’élèves et d’enseignants de 1992-1993 à 2008-2009

Graphique 1 – Indice d’évolution des effectifs d’élèves et d’enseignants de 1992-1993 à 2008-2009

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

428 millions d’euros de budget global de fonctionnement

6En 2008, le budget global de fonctionnement des conservatoires s’élevait à 428 millions d’euros contre 391 millions en 2006 et 378 en 2005. Cette croissance relativement forte des dépenses de fonctionnement entre 2006 et 2008 s’accompagne d’une diminution de près d’un tiers du budget d’investissement (à 39,1 millions d’euros en 2008). Cette évolution est conforme au cycle électoral : 2008 était une année d’élections municipales, par définition peu favorable aux nouveaux investissements dans les collectivités locales, dont les conservatoires dépendent. En revanche, les investissements antérieurs engendrent une hausse des dépenses de fonctionnement.

Graphique 2 – Répartition des recettes de fonctionnement des écoles classées en 2008

Graphique 2 – Répartition des recettes de fonctionnement des écoles classées en 2008

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Les collectivités locales gestionnaires assurent 75 % du budget de fonctionnement des écoles classées

7En 2008, la participation des collectivités locales gestionnaires au budget de fonctionnement des écoles classées s’élevait à 322 millions d’euros et en représentait 75,2 % (graphique 2).

8Favorisés par la loi du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, de nombreux transferts d’écoles de musique classées aux EPCI ont eu lieu au cours des années 2000 et renforcent la tendance à la coopération intercommunale en matière de gestion des établissements culturels. En 2008, on comptait 79 établissements en régie municipale directe, 46 établissements gérés par des structures intercommunales, 10 établissements gérés par des syndicats mixtes, 1 établissement en régie départementale directe et, pour la première fois, 1 établissement public à caractère culturel (EPCC) : ce dernier statut devrait être amené à se développer dans les années à venir.

  • 3 Pour les établissements gérés en syndicats mixtes et en régie départementale directe, l’interventio (...)

9Le ministère de la Culture et de la Communication, qui assure la tutelle pédagogique de ces établissements, les subventionne en moyenne à hauteur de 6,4 % pour leurs dépenses de fonctionnement, contre 7,1 % en 2006. Par leurs subventions aux écoles en régie municipale ou intercommunale, les départements3 assurent 2,7 % en moyenne du financement courant des écoles (4,3 % du budget des écoles qu’ils subventionnent). Le financement régional apparaît globalement faible : il ne couvre en effet que 1,4 % du fonctionnement de l’ensemble des écoles.

10Le montant des droits de scolarité encaissés a progressé de 3,7 % entre 2006 et 2008 et couvre 7,4 % des dépenses de fonctionnement, soit 8,7 % pour les CRD contre 5,7 % pour les CRR ; la différence constatée se retrouve à l’inverse sur la participation des collectivités qui couvrent 79,1 % du budget des CRR et seulement 72 % de celui des CRD. Enfin, les rubriques « autres subventions » (Europe, autres subventions d’État…) et « participation des collectivités non gestionnaires », très volatiles, représentaient en 2008 respectivement 3,1 % et 2,5 % des recettes de fonctionnement.

Graphique 3 – Répartition des différentes catégories de charges en 2008

Graphique 3 – Répartition des différentes catégories de charges en 2008

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

11En 2008, le coût moyen par élève (rapport du budget de fonctionnement de l’année 2008 au nombre total d’élèves inscrits durant l’année scolaire 2008-2009) s’établit à 2 694 euros, soit 2 443 euros pour les CRD et 3 399 euros pour les CRR. Ce ratio étant calculé en rapportant le budget de fonctionnement de l’ensemble des établissements à l’effectif total des élèves qu’ils accueillent, c’est donc une moyenne qui recouvre des situations très différentes correspondant à des objectifs pédagogiques divers et à des offres d’enseignement variées. Il traduit l’engagement financier des collectivités rapporté à l’effectif d’élèves, mais ne constitue en aucun cas une norme ou un objectif de financement.

  • 4 C’est-à-dire qu’il y a autant de conservatoires pour lesquels le coût de fonctionnement par élève e (...)

12Pour les conservatoires à rayonnement régional, le coût médian4 de fonctionnement par élève est de 3 362 euros et pour les CRD il est de 2 395 euros, donc proche de la moyenne, ce qui correspond à une répartition équilibrée.

Les dépenses de personnel représentent 92 % du budget de fonctionnement des écoles classées

13Leur montant a augmenté en moyenne de 8,9 % entre 2006 et 2008. Cette tendance moyenne résulte d’évolutions contrastées selon les écoles, ainsi sept écoles ont même enregistré une diminution des dépenses de personnel. En moyenne, les dépenses de personnel avoisinent 4,7 millions d’euros par CRR et 2,2 millions d’euros par CRD.

L’enseignement de musique est dispensé à près de 137 000 élèves par 8 500 enseignants

  • 5 Le nombre d’enseignants est toutefois inférieur au nombre de postes : 273 enseignants exercent dans (...)
  • 6 En incluant les interventions en milieu scolaire et l’accompagnement musical, et y compris 76 poste (...)

14Au 1er janvier 2009 ont été recensés 8 500 postes5 d’enseignants dans des disciplines musicales6, parmi lesquels 40 % sont en CRR (3 412) et 60 % en CRD (5 088).

Les enseignants

15Environ 68 % de ces postes sont occupés par des enseignants titulaires. Les hommes sont majoritaires parmi les enseignants de musique (54,5 %), tandis que les femmes sont plus nombreuses chez les moins de 30 ans (56 %). L’âge médian des enseignants est de 45 ans. Les postes de directeur et de directeur adjoint sont occupés à 86 % par des hommes, et l’âge médian des enseignants qui occupent ces postes est de 51 ans. Les assistants et assistants spécialisés sont plus jeunes que le reste du corps enseignant : leur âge médian est de 41 ans contre 52,5 ans pour les professeurs.

Graphique 4 – Répartition des enseignants de musique par âge selon le sexe (année scolaire 2008-2009)

Graphique 4 – Répartition des enseignants de musique par âge selon le sexe (année scolaire 2008-2009)

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Tableau 3 – Répartition des élèves par groupe de disciplines en musique (année scolaire 2008-2009)

Tableau 3 – Répartition des élèves par groupe de disciplines en musique (année scolaire 2008-2009)

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Les élèves

16Les filles représentent 55,2 % des élèves en musique, alors qu’elles représentent environ 49 % de la population des moins de 20 ans. Cette proportion est quasiment identique en CRR et en CRD. Elles sont par ailleurs majoritaires en toutes régions, avec un minimum de 51,8 % en PACA et un maximum de 59,4 % en Picardie.

17En majorité, les élèves sont d’âge scolaire : 63,5 % des effectifs ont moins de 16 ans, et la proportion est presque identique en CRR et CRD. La proportion de jeunes adultes de 18 à 24 ans est plus de deux fois supérieure dans les CRR (16,5 %) à celle des CRD (7,4 %), ces derniers étant moins fréquemment implantés dans des villes universitaires ; à l’inverse, les CRD sont plus ouverts aux adultes de 30 ans et plus qui représentent 15,4 % de leur effectif total contre seulement 7,6 % dans les CRR. La quasi-totalité des élèves (93 %) viennent du département d’implantation de l’établissement. Sur 238 élèves recensés comme résidant à l’étranger, 215 sont inscrits en CRR.

18Le tableau ci-dessus donne la répartition des élèves par discipline, chaque élève étant compté autant de fois qu’il assiste à un cours différent (par exemple, si un élève pratique le hautbois et le basson, il est compté deux fois dans la rubrique « bois », une fois par instrument). L’enseignement n’est pas nécessairement structuré en départements pédagogiques, mais on peut toujours distinguer trois grands groupes de disciplines (formation musicale, pratiques collectives et pratiques individuelles). Aux disciplines de formation musicale générale, il convient d’ajouter l’éveil et l’initiation (13 578 élèves, 7 751 en éveil et 5 827 en initiation, par définition tous en cursus).

Les disciplines

19Le piano reste, de loin, la première discipline instrumentale enseignée (nombre d’élèves inscrits). Le département des cordes compte des effectifs (estimés à 30 735 élèves, dont 2 696 hors cursus) équivalents à ceux des vents (30 530, dont 3 358 hors cursus). Le chant choral et les ensembles instrumentaux s’adressent largement aux élèves hors cursus (plus du quart des choristes). Il en va de même pour la musique traditionnelle où les élèves hors cursus représentent 41 % sur à peine 2 000 élèves.

L’enseignement de la danse est dispensé dans 113 établissements à 19 000 élèves

20L’enseignement de la danse s’est développé depuis l’année 2000 : il est désormais présent dans plus de quatre établissements sur cinq.

Les enseignants

21Au 1er janvier 2009, 638 postes d’enseignants en danse (dont 7 en disponibilité) ont été recensés. Parmi ces postes, on en compte 286 en CRR (45 %) et 352 CRD (55 %). Plus de la moitié des enseignants sont titulaires. 70 % des enseignants sont des femmes. L’âge médian est d’environ 45 ans, mais de 49 ans pour les titulaires. L’âge médian des professeurs est de 51 ans.

Les élèves

22La hausse des effectifs d’élèves se poursuit avec + 6,5 % sur deux ans tout en restant bien en deçà des niveaux d’augmentation historiques de 2003-2004 et 2004-2005 (avec + 8,6 % et + 10,7 % respectivement, voir tableau 4). On estime à 19 020 élèves le nombre d’inscrits en danse en 2008-2009, dont 5 997 en CRR et 13 023 en CRD.

23Les garçons sont faiblement représentés parmi les élèves : ils comptent pour seulement 8,1 % des effectifs (8,3 % en CRR). Les élèves de danse sont sensiblement plus jeunes que les élèves de musique : 52 % ont moins de 11 ans. Ils sont plus jeunes en CRD, où plus de 31 % des élèves ont moins de 8 ans contre 17,6 % en CRR, les cycles d’éveil et d’initiation étant plus développés en CRD. Les CRD accueillent également de plus en plus d’adultes de plus de 25 ans. Seulement 5,1 % des effectifs proviennent de l’extérieur du département d’implantation de l’école (8,3 % pour les CRR et 3,6 % pour les CRD).

Graphique 5 – Répartition des enseignants de danse par âge selon le sexe(année scolaire 2008-2009)

Graphique 5 – Répartition des enseignants de danse par âge selon le sexe(année scolaire 2008-2009)

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Les disciplines

24La danse classique reste la principale discipline : elle regroupe quelque 9 108 élèves, soit une augmentation de 6,6 % par rapport à 2006. Les effectifs de danse contemporaine ont augmenté dans le même temps de 11,6 %. Ceux de danse jazz sont restés sensiblement constants.

25Les autres disciplines telles que formation musicale destinée aux danseurs, culture chorégraphique et musicale et anatomie-physiologie sont sous-évaluées car souvent enseignées en association avec l’apprentissage d’une danse.

Tableau 4 – Nombre d’élèves et d’enseignants de danse dans les conservatoires à rayonnement régional et départemental de 1997-1998 à 2008-2009

Tableau 4 – Nombre d’élèves et d’enseignants de danse dans les conservatoires à rayonnement régional et départemental de 1997-1998 à 2008-2009

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Tableau 5 – Répartition des élèves par discipline en danse (année scolaire 2008-2009)

Tableau 5 – Répartition des élèves par discipline en danse (année scolaire 2008-2009)

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

L’enseignement de l’art dramatique

26Moins présent dans les établissements, l’enseignement de l’art dramatique s’adresse à des élèves globalement plus âgés. Au sein des 75 écoles concernées, 136 enseignants employés par les établissements dispensent exclusivement des cours d’art dramatique, dont 66 en CRR et 70 en CRD.

Les enseignants

27Les écoles concernées emploient entre un et sept enseignants. 40 % de ces enseignants sont titulaires (46 % dans les CRR mais seulement 34 % dans les CRD) ; 81 % des titulaires et 32 % des enseignants sont professeurs.

28On compte quelque 47 % de femmes parmi eux.

29L’âge médian de ces enseignants est de 50 ans, et un quart d’entre eux ont 56 ans et plus. L’âge médian des assistants et assistants spécialisés est de 45 ans contre 55,5 ans pour les professeurs.

Les élèves

30Au cours de l’année scolaire 2008-2009, 3 296 élèves sont inscrits en art dramatique (1 245 en CRR et 2 051 en CRD), soit une augmentation importante (+ 20,7 %) par rapport à 2006-2007. Deux élèves sur trois en art dramatique sont de sexe féminin. Les élèves d’art dramatique restent plus âgés que ceux de musique et de danse : 35 % ont plus de 20 ans. Les élèves de CRR sont quelque 57 % à avoir entre 18 et 24 ans, contre 19 % dans les CRD. À l’inverse, les moins de 14 ans sont 8 % en CRR et presque 35 % en CRD, et l’écart tend à se creuser. Seulement 7,3 % des élèves proviennent d’un autre département que celui où l’école est implantée.

Les disciplines

31Le tableau 6 dénombre les occurrences des différentes disciplines théâtrales dans les différents types d’établissements. Une trentaine d’établissements proposent d’autres disciplines plus marginales telles que : improvisation, cinéma, relaxation, hatha yoga, escrime, arts martiaux…

Tableau 6 – Nombre d’établissements par discipline enseignée en art dramatique (année scolaire 2008-2009)

Tableau 6 – Nombre d’établissements par discipline enseignée en art dramatique (année scolaire 2008-2009)

Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010

Notes

1 Effectif sans double ou triple comptes (élèves inscrits dans deux ou trois départements à la fois : musique et danse par exemple).

2 Un enseignant est compté autant de fois qu’il enseigne dans des établissements différents.

3 Pour les établissements gérés en syndicats mixtes et en régie départementale directe, l’intervention du département est comptabilisée dans la ligne « collectivités et structures locales gestionnaires ».

4 C’est-à-dire qu’il y a autant de conservatoires pour lesquels le coût de fonctionnement par élève est supérieur à ce coût que de conservatoires pour lesquels le coût est inférieur.

5 Le nombre d’enseignants est toutefois inférieur au nombre de postes : 273 enseignants exercent dans au moins deux écoles du réseau, dont quelques-uns (14) enseignent même dans trois écoles.

6 En incluant les interventions en milieu scolaire et l’accompagnement musical, et y compris 76 postes d’enseignants en disponibilité.

Table des illustrations

Titre Tableau 1 – Répartition régionale des enseignements de musique, de danse et de théâtre au sein des CRR et des CRD* (année scolaire 2008-2009)
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-1.png
Fichier image/png, 173k
Titre Tableau 2 – Nombre d’élèves et d’enseignants de musique, de danse et d’art dramatique dans les CRR et CRD de 1993-1994 à 2008-2009
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-2.png
Fichier image/png, 54k
Titre Graphique 1 – Indice d’évolution des effectifs d’élèves et d’enseignants de 1992-1993 à 2008-2009
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-3.png
Fichier image/png, 47k
Titre Graphique 2 – Répartition des recettes de fonctionnement des écoles classées en 2008
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-4.png
Fichier image/png, 55k
Titre Graphique 3 – Répartition des différentes catégories de charges en 2008
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-5.png
Fichier image/png, 39k
Titre Graphique 4 – Répartition des enseignants de musique par âge selon le sexe (année scolaire 2008-2009)
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-6.png
Fichier image/png, 35k
Titre Tableau 3 – Répartition des élèves par groupe de disciplines en musique (année scolaire 2008-2009)
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-7.png
Fichier image/png, 115k
Titre Graphique 5 – Répartition des enseignants de danse par âge selon le sexe(année scolaire 2008-2009)
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-8.png
Fichier image/png, 23k
Titre Tableau 4 – Nombre d’élèves et d’enseignants de danse dans les conservatoires à rayonnement régional et départemental de 1997-1998 à 2008-2009
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-9.png
Fichier image/png, 34k
Titre Tableau 5 – Répartition des élèves par discipline en danse (année scolaire 2008-2009)
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-10.png
Fichier image/png, 35k
Titre Tableau 6 – Nombre d’établissements par discipline enseignée en art dramatique (année scolaire 2008-2009)
Crédits Source : DEPS, ministère de la Culture et de la Communication, 2010
URL http://books.openedition.org/deps/docannexe/image/551/img-11.png
Fichier image/png, 25k

© Département des études, de la prospective et des statistiques, 2010

Creative Commons - Attribution-NonCommercial 3.0 Unported - CC BY-NC 3.0

Lire

Open access